Tournage à bord du Diadema: les secrets de l’aventure de Fan de Croisières!

Tout a commencé par un message reçu dans la messagerie de ma page Fan de Croisières. Une journaliste de TF1 me contactait pour passer un appel à témoins sur Facebook, dans mon groupe Facebook  Fans de Croisières Costa et sur ma page Facebook Fan de Croisières. 

L’émission Grands Reportages, diffusée le week-end, va tourner un nouveau numéro sur le Costa Diadema et il est question de suivre des passagers pendant leurs vacances.  La journaliste souhaite également que je lui parle de ma passion pour les croisières Costa.

Dans les jours qui suivent ce premier contact, ce sont des entretiens téléphoniques, tous plus passionnants les uns que les autres qui viennent rythmer mes journées.

Parler de ma passion est un plaisir et je ne vois pas les heures passer. J’ai de plus en plus envie de participer au tournage de l’émission Grands Reportages. Après plusieurs jours, j’apprends que mon profil a été accepté. Je suis très heureuse de devenir la blogueuse qui va prodiguer des conseils à la télévision. Et en plus, je sais déjà que je vais vivre une semaine incroyable à bord du navire amiral de la flotte.

Le rendez-vous est pris avec l’équipe de tournage. Ils se rendent dans notre petit village du Nord pour nous rencontrer et nous filmer en train de faire nos bagages. C’est l’occasion de parler des différentes tenues que j’emporte à chaque fois que je monte à bord. Ma robe blanche, ma robe longue, mes robes pour les autres soirées, sans oublier mes chaussures et mes accessoires. C’est vrai que certaines de mes tenues sont rangées précieusement entre deux croisières afin qu’elles restent impeccables! La petite « Julie de la Croisière s’amuse » s’y voit déjà! 

Lorsque la journaliste me place le micro pour la première fois, je suis fébrile. Je me demande si je vais réussir à parler sans balbutier. Ce n’est pas comme dans une salle de classe! Je sais que l’émission va être diffusée sur une grande chaîne de télévision nationale. Mais la simplicité et la gentillesse de notre journaliste rendent les choses plus faciles et je pense que je m’en sors relativement bien. Je suis loin d’être à l’aise mais j’ai l’impression que mes propos ont du sens! Et puis, la journaliste, comme le cameraman savent détendre l’atmosphère et nous plaisantons. Un exemple? Il semble que j’ai un panier à linge super star. Pourquoi à votre avis? Car nous avons fait et défait la valise plusieurs fois et à chaque nouvelle prise, mon panier à linge était en premier plan! Cela ne semble peut-être pas si drôle sorti du contexte, mais cela reste un bon souvenir de notre première scène de tournage!

Lorsque tout est enfin chargé dans la voiture, nous prenons la route pour Marseille. Nous avons 1080 km à parcourir avant de rejoindre l’hôtel que nous avons réservé dans le quartier du Prado à deux pas de la plage. 

Lorsque nous arrivons, le soleil est au rendez-vous et nous découvrons notre appartement. C’est la deuxième fois que nous réservons auprès de Adagio et nous sommes très contents de cette nouvelle découverte. L’accueil de l’ApartHôtel Adagio Prado Plage est à la hauteur de nos attentes. Une fois installés, nous piquons une tête dans la piscine puis nous profitons des derniers rayons de soleil sur la plage du Prado. L’environnement nous plaît beaucoup car nous avons l’impression d’être déjà en vacances. Les autres hôtels que nous avons testés précédemment sont en centre-ville alors que celui-ci est dans un lieu de villégiature et cela nous séduit. Avant de rentrer à l’hôtel, nous effectuons quelques courses au supermarché situé à 100 mètres. Il fait encore très chaud et nous sommes un peu déçus que la climatisation du logement ne fonctionne pas.

1er jour de croisière: embarquement à Marseille

Après un copieux petit déjeuner sucré et salé et des préparatifs dignes des plus grandes stars (mdr), il est temps de quitter l’hôtel pour rejoindre le bateau. L’excitation est bien présente et les coeurs battent un peu vite. Nous sommes toujours impatients lorsqu’arrive l’heure de monter sur le bateau. Mais, aujourd’hui, c’est encore plus marqué!

Nous arrivons au terminal de croisière. Nous avons rendez-vous avec l’équipe de tournage à 12h30 sur le parking. Le Costa Diadema est amarré juste à côté de nous et nous sommes impatients de monter à bord.

Le tournage commence et l’équipe nous suit dans les procédures d’embarquement. Arrivés dans le terminal, le personnel à terre nous accueille pour prendre nos bagages. Les yeux des autres passagers sont braqués sur nous. Nous voyons bien qu’ils s’interrogent sur ces passagers qui sont accompagnés par un cameraman et une journaliste qui les font préciser ce qu’ils sont en train de faire. Nous recevons notre numéro d’embarquement. C’est un « 2 ». C’est amusant car nous avons toujours un numéro « 1 » étant donné que nous sommes membres Perla Diamante. Mais avec le tournage, nous sommes arrivés alors que l’embarquement avait déjà commencé et nous ne pouvions donc plus avoir le numéro « 1 ».

Dans le terminal, nous avons à peine le temps de nous assoir que c’est déjà à nous de passer les contrôles de sécurité. Rien ne se passe comme d’habitude. Nous devons vider le contenu de notre sac devant les douaniers alors que ça ne nous arrive jamais!

Enfin, nous descendons la passerelle qui nous amène aux pieds du Costa Diadema (mais le bateau n’ayant pas de pieds, mon expression n’est pas forcément la plus adaptée…). Et comme nous le faisons à chaque fois (c’est un de nos rituels), nous prenons des photos devant le navire. Il fait beau et c’est tellement agréable que nous faisons et refaisons plein de photos et autres selfies. Nous prenons des photos de face, de dos, à 2 ou à 4! On s’amuse beaucoup!

Après une dernière photo, celle-là effectuée par le membre d’équipage pour nous identifier, nous montons à bord. C’est un peu comme à la maison en fait! C’est quand même la quatrième fois que nous partons en croisière sur le Costa Diadema. En plus, nous avions fait l’aller-retour, il y a un an, pour participer à une visite guidée organisée par la compagnie. Donc on peut dire que c’est la cinquième fois! Le Diadema n’a plus de secrets pour nous. Notre challenge, c’est de trouver si la compagnie a changé certains détails!

La première chose que nous faisons est de nous rendre à la cabine. Nous sommes au pont 6 et nous découvrons notre cabine balcon. Accompagnés par notre équipe de tournage, nous commentons en direct ce que nous découvrons. Puis, nous allons prendre notre premier repas au buffet.

Vous le savez, les Fans, le premier repas, c’est quelque chose! On l’apprécie plus que les autres car il marque le début de la croisière!

On retrouve notre équipe et comme je suis très (trop?) bavarde, nous sommes en retard pour l’exercice de sécurité. Nous devrons le refaire le lendemain… Le temps passe tellement vite que je ne me suis même pas aperçue que nous avions quitté le port de Marseille. En effet, un coup d’oeil à ma montre me dit qu’il est déjà 17h15. Heureusement, j’avais pris le temps de démarrer mon forfait Réseaux Sociaux et de me mettre en mode avion.

De retour à la cabine, je profite d’un peu de répit pour vider mes valises et installer nos très nombreuses tenues dans les placards. Les filles décident de vaquer à leurs activités favorites à bord, le sport et le jacuzzi.

A 18h30, nous nous rendons au Restaurant Club Diadema. Ce sera notre restaurant dédié pour toute la semaine. En effet, il est prévu pour les passagers voyageant en suite et ceux qui ont le statut Perla Diamante. Sur ce navire, nous sommes garantis d’être dans ce restaurant car ils ont instauré deux services. Nous avons été affectés au premier service et c’est justement ce que nous préférons. En effet, cela nous laisse une longue soirée pour nous amuser.

A 21h15, nous nous rendons au théâtre. Notre statut de Perla Diamante nous permet d’être au premier rang. C’est vraiment un avantage que j’apprécie. Plus besoin d’arriver trop à l’avance, nos places sont réservées jusqu’à 10 minutes avant le début du spectacle. Le spectacle est précédé de la présentation des officiers.

Le spectacle de ce soir, c’est Terry Parade, un artiste français. Nous l’avions déjà vu lors d’une précédente croisière et nous n’avions pas été trop emballés par son show que nous trouvions surfait. Mais, son nouveau spectacle a gagné en niveau. L’artiste est à la fois drôle et attachant. Très interactif, son show implique de nombreux passagers et on s’amuse franchement beaucoup. Nous sommes bien contents de ne pas l’avoir manqué.

 

A table, nous avons fait connaissance avec un groupe de 4 copines qui ont la pêche. Elles ont l’air un peu perdues car pour elles, c’est une grande première! Alors, nous décidons de prendre un verre ensemble au bar. Nous faisons connaissance et nous leur donnons quelques petits conseils pour bien profiter.

Le temps passe vite et si nous voulons voir la soirée d’anniversaire « Funniversary », il faut que nous filions à la piscine. Nous n’avons pas encore eu l’occasion d’y participer. Et j’avais hâte de voir le gâteau d’anniversaire des 70 ans. Son arrivée est accompagnée par les chants des enfants. C’est très émouvant. Puis, place à la soirée dansante.

Nous rentrons à la cabine enchantés de cette première journée. Elle est passée très très vite. Et cela risque d’être ainsi les autres jours!

2ème jour de croisière: arrivée du navire à Barcelone 9h – 19h (tous à bord à 18h30)

Nous nous réveillons tranquillement et allons prendre un bon petit déjeuner au Restaurant Club. Notre excursion ne part, en effet, qu’à 10h ce matin.

Billets d’excursion en poche, nous nous rendons au car. C’est une nouveauté, il n’y a plus de point de rendez-vous sur le bateau. Nous descendons seuls et nous devons trouver notre bus. Nous, nous ne sommes pas vraiment seuls car nous sommes accompagnés de notre équipe de tournage préférée. C’est amusant de voir les regards des autres passagers qui s’interrogent sur notre identité… Il y a même quelques passagers qui nous photographient (à moins qu’ils ne prennent en photo les journalistes?)

Ce n’est pas la première fois que nous faisons escale à Barcelone mais nous ne sommes encore jamais allés à l’Abbaye de Montserrat. L’excursion doit durer environ 4 heures. Elle commence par un tour de la ville de Barcelone… Ce tour semble s’éterniser et on se demande combien de temps il va nous rester à Montserrat. Cela est d’autant plus inquiétant que le guide n’arrête pas de nous répéter que le temps sur place sera très court.

Il est 12h15 lorsque nous arrivons sur le site. Comme c’est un jour férié à Barcelone (dernier jour des fêtes de la Mercé), il y a beaucoup de monde. Nous n’allons pas voir grand-chose, nous serine le guide. 

La vue est magnifique. Le temps est doux et clair et cela fait de très jolies photos. Nous suivons le guide jusqu’à l’entrée de la basilique. Il nous annonce que nous avons jusqu’à 13h pour découvrir le site. Super! 35 minutes pour tout! 

Après une rapide visite de la basilique dans laquelle beaucoup de monde s’entasse dans l’attente du spectacle de l’Escolania de Montserrat, choeur de garçons qui va avoir lieu à 13h, nous décidons d’explorer le site et nous découvrons le musée d’art de Montserrat. Nous faisons tout cela aux pas de course. Mais malgré tout, nous arrivons avec 10 minutes de retard au point de rendez-vous. Le guide nous dévisage d’un mauvais oeil.

Que retenir de cette excursion? Qu’elle était trop courte… Nous avons passé plus d’une heure à faire un tour panoramique de Barcelone. Nous aurions nettement préféré avoir cette heure à Montserrat. Cela ne va pas ternir notre bonne humeur. Nous reviendrons à Montserrat pour y passer davantage de temps!

Nous rentrons au bateau et nous décidons de nous rendre au buffet pour déjeuner. Après le repas, nous prenons le temps d’organiser les différents packs que nous avions réservés sur MyCosta avant de partir. Ce sont de nouveaux produits et les hôtesses n’ont pas l’air très au courant. Mais, finalement, les rendez-vous sont pris, que ce soit pour le pack fitness (cours particulier de Pilates et smoothie) et le pack anniversaire chic (décoration festive de la cabine, manucure et brushing au salon de beauté).

Mon mari a disparu avec l’équipe de tournage. Je n’ai aucune idée de ce qui est en train de se tramer à ce moment-là mais je vais bientôt le découvrir!

A 16h, nous nous rendons au Grand Bar Orlov pour participer à un jeu « Une question en entraîne une autre ». C’est un jeu d’équipe. Par conséquent, la première étape de ce jeu est de constituer une équipe. Nous sympathisons avec une dame qui accepte bien volontiers de s’associer. Nous sommes l’équipe « Costa Luminosa ». A la première question, nous nous plantons lamentablement. C’était une question d’histoire sur le Printemps de Prague. Oups, pas de point… Mais cela ne dure pas car les questions suivantes portent sur le Costa Diadema et là, nous enchaînons les points! Nom du restaurant à l’arrière du navire, longueur du Diadema… Et nous voilà, les gagnants du jour! L’équipe « Costa Luminosa » remporte un étui de téléphone portable au logo Costa. Chouette alors!

A 18h30, nous nous rendons au Restaurant Club pour prendre notre repas et ensuite, nous décidons d’aller écouter les auditions de « The Voice of the Sea ». Les participants ont du coffre et c’est agréable car tout se fait dans la bonne humeur sans esprit de compétition. 

Petit détour par les boutiques où nous retrouvons notre copine hongroise Melinda qui a un pêche incroyable. On s’amuse avec elle dans sa boutique et on finit par lui acheter quelques trucs bien entendu! A 23h45 débute la nuit latine et c’est chaud, chaud, chaud!!

3ème jour de croisière: Palma de Majorque 9h – 1h du matin (tous à bord à 00h30)

Nous avons décidé de passer la journée à bord afin de redécouvrir le bateau. Je profite d’un peu de temps libre pour poster un article sur le bar à bières du Diadema. J’ai goûté la bière hier soir et je la recommande. En plus, elle est disponible dans les forfaits boissons, comme le forfait Brindiamo par exemple.

Après le repas et l’après-midi détente à la piscine, mon mari me demande de me préparer pour la soirée. Je suis un peu intriguée. En effet, c’est la soirée blanche ce soir et nous participons à l’excursion Son Amar mais il est encore tôt pour se coiffer, se maquiller et s’habiller. 

Une fois prêts, nous allons tous les 4 au stand photos et je découvre mon cadeau d’anniversaire! Nous allons faire un shooting photos pour constituer un magnifique album de 20 photos et 4 grandes photos à encadrer. Aucun cadeau ne pouvait me faire davantage plaisir car j’adore les photos. Mais d’habitude, je prends les photos, je ne me mets pas en scène. En plus, nous allons être accompagnés par l’équipe de tournage pour vivre cette expérience. 

Leonoardo, notre photographe est très prévenant et il parle un excellent français. Il a l’air aussi gêné que nous (c’est vrai qu’il n’a pas l’habitude d’être filmé lorsqu’il prend des photos). Nous commençons une première séance de photos en extérieur. Nous allons donc sur les ponts 11 et 12 pour poser face au magnifique paysage de Palma. 

Le vent s’est invité et mes cheveux, comme ma robe s’envolent! J’ai l’impression que mes photos vont être ratées. Oh comme je me trompe! Je m’en apercevrai plus tard…

Nous enchaînons les poses, à 2 ou à 4 et privilège de ce shooting, nous faisons même une photo dans un endroit interdit aux passagers, à savoir aux pieds de la cheminée du Diadema.

Le temps file et on ne le voit pas passer. Il est l’heure de rejoindre le bus pour le dîner-spectacle de danse Son Amar. Lors de nos précédentes escales à Palma, nous avions opté pour une visite du centre-ville ou une journée détente à la plage. Et cette fois, anniversaire oblige, nous voulions faire des choses exceptionnelles. Je m’étais documentée su Internet avant de partir et les commentaires étaient très élogieux. Et bien, c’est amplement mérité!

Lorsque nous montons à 19h dans le car, le trafic est encore très encombré à Palma. Il y a eu un accident et il va nous falloir 1h30 pou rejoindre la salle de spectacle. Nous ne sommes pas inquiets car, étant en excursion, nous savons que le spectacle ne commencera pas sans nous! Le repas est servi et il est plutôt correct pour un dîner-spectacle. Lorsque le show démarre, on se sent tout de suite emporté par la musique et les danses. Surprise, le final ne se passe pas à l’intérieur de la salle de spectacle mais à l’extérieur! Et c’est grandiose! Un show de lumières et de jets d’eau en musique et en danse. Quelle beauté!

Le retour en bus se passe sans anicroche et nous sommes de retour pour 1h du matin au navire. Dans le bateau, c’est encore la fête et la nuit blanche se poursuit à la discothèque.

4ème jour de croisière: en mer

Nous sommes en mer mais nous nous levons de bonne heure car la matinée va être consacrée à une visite des coulisses du bateau. C’est une excursion qui est proposée à bord et en tant que membres Costa Club, nous bénéficions d’une réduction. Nous retrouvons Antoine, l’hôte francophone qui va nous escorter pendant la visite. Les contrôles de sécurité sont très stricts. Nous n’avons droit ni aux appareils photos, ni aux téléphones portables. Les passagers qui n’ont pas respecté cette règle se voient contraints de laisser leurs affaires au Bureau des Excursions.

Le tour va durer plus de trois heures. Nous découvrons la passerelle, les coulisses du théâtre, les cuisines, la cambuse, le bar de l’équipage… C’est très intéressant et le temps passe vite. Il est déjà plus de 11H et nous étions invités au cocktail VIP des passagers voyageant en suite ou ayant le statut Perla Diamante. Malheureusement, nous ne pouvons pas nous y rendre. Tant pis, comme d’habitude, il se passe trop d’activités sur un bateau…

Il est temps de retourner à la cabine. A mon arrivée, je suis, comme une petite fille, émerveillée par la surprise qui m’attend. Ma cabine a été décorée et j’adore le résultat!! Le gâteau d’anniversaire en serviettes de toilette avec les bougies – crayons est extra!

       

Après le déjeuner, les filles profitent du magnifique temps qu’il fait à l’extérieur. Quant à moi, j’ai rendez-vous avec l’équipe pour montrer la blogueuse en action. Je vais, en effet, écrire un article qui donnera des conseils pour trouver des endroits animés si on veut s’amuser et des endroits calmes si on a envie de prendre du temps pour soi. Et oui, c’est possible même lorsque le bateau est en mer et que tous les passagers sont à bord.

J’emmène, tout d’abord,  l’équipe de tournage à la piscine, où l’ambiance est au rendez-vous. Certains sont en train de faire un cours d’aquagym, d’autres se trémoussent au son de la musique et d’autres encore découvrent l’animation « pasta in festa ».

Puis, nous nous rendons à l’arrière du bateau pour trouver des endroits plus calmes. Sur le pont 11, je profite de leur montrer qu’il y a plein de transats vides. En effet, il est courant d’entendre dire que sur un bateau de croisière, on ne trouve pas de transat. C’est faux! Après un arrêt à la poupe où la vue du sillage laissé par le bateau m’émerveille toujours, nous découvrons plusieurs endroits très calmes, la bibliothèque (je note d’ailleurs que ce ne sont plus des livres en prêt mais des liseuses, le Diadema est toujours à la pointe!), la sala carte ou le salon des cartes (à jouer) et la chapelle. Ces lieux sont agréables et les quelques passagers qu’on y rencontre respectent le silence. Mes fans vont être contents!!

Après cette séance de tournage, je retrouve les filles et nous allons manger une crêpe à la Gelataria Amarillo. Cela nous amène déjà à la séance de tournage suivante. A 17h, nous sommes dans notre cabine avec l’équipe pour nous préparer pour la soirée de gala. Maquillage, coiffures, jolies robes et hauts talons… Nous sommes toutes les 3 rayonnantes. Mon mari se prépare également.

Nous sommes tous prêts à rencontrer le Commandant. Mais avant de poser pour une photo en sa compagnie, nous allons déguster le délicieux repas de gala. A 20h15, nous retrouvons l’équipe de tournage pour la traditionnelle photo avec le Commandant. Après la photo, nous nous rendons au Bal des Officiers au Grand Bar Orlov. Mon mari et moi dansons une valse puis mon mari danse avec une femme officier. A la fin de bal, certains passagers sont tirés au sort et gagnent un « carnet de bal du Diadema ». Quelle chance!

Nous décidons de poursuivre notre album photos en posant dans différents endroits du bateau, à côté du Restaurant Club, dans l’escalier de l’atrium ou dans le fameux hublot de Shakira. Nous nous amusons beaucoup car le photographe propose de nous faire prendre la pose!

Nous retournons à la cabine pour nous préparer à dormir. Au moment où je m’apprête à me coucher, je reçois un petit message nous demandant de venir à la soirée masquée tourner quelques images. Nous nous rhabillons et direction l’atrium pour danser au milieu de passagers masqués. Quelle chouette ambiance! Des membres de l’équipe d’animation nous remettent des colliers. Je ne porte pas de masque… Et oui, pas facile avec les lunettes! Nous ne regrettons pas d’être venus nous éclater!

5ème jour de croisière: Cagliari 8h – 17h (tous à bord à 16h30)

Aujourd’hui, c’est une journée sous le signe de la détente. En effet, nous avons réservé le transfert en car pour la plage du Poetto. Nous avions hésité avec le taxi mais nous avions finalement opté pour le transfert Costa car à 15 euros par personne, cela était plus intéressant financièrement pour nous.

Le rendez-vous est à 9h sur le parking des bus mais apparemment, le bus a du retard. Il n’y a pas d’informations claires et les passagers sont un peu perdus. Nous arrivons enfin à savoir que nous sommes au bon endroit pour patienter. Je me demande pourquoi il n’y a pas d’hôtesse Costa pour renseigner les passagers. Il semble que les retards de certains bus d’excursion aient un peu désorganisé les départs!

Le bus finit par arriver à 9h45 et nous embarquons. Le transfert est de courte durée et nous arrivons à la plage à 10h30.

Nous sommes déposés au niveau du bar, l’Iguana et nous nous approchons de la plage pour nous installer. Comme le car ne vient nous rechercher qu’à 15h30, nous avons une belle journée de détente devant nous. Nous décidons de profiter d’un confortable transat et d’un parasol. Pour 4 personnes, nous réglons 40 euros. Cela nous permet également d’avoir accès aux sanitaires. Sur la plage, il y a le WiFi gratuit proposé par la ville de Cagliari.

La journée va s’écouler entre baignades, repos et glaces. Le paradis, non? D’autant plus que l’eau est très claire.

La blogueuse ne se repose jamais bien longtemps car je vois que le bar que nous avons choisi est équipé pour accueillir les familles avec enfants. Cela peut donc intéresser ma communauté! Je prends quelques photos pour un prochain article.

A notre retour au bateau, nous avons pris de jolies couleurs. Il est déjà temps de se préparer pour le Costa Club Show. Comme ce soir, c’est la soirée italienne, le code vestimentaire est vert, blanc et rouge. J’ai ma tenue toute choisie: jupe verte, chemisier blanc et ballerines rouges. Nous avons même des petits rubans aux trois couleurs pour égayer notre tenue!

Avant le début du cocktail, nous allons faire la photo offerte par le Costa Club. Elle n’est pas faite avec le Commandant lui-même mais elle reste un souvenir à conserver!

Puis, nous allons à la salle de théâtre pour le cocktail du Costa Club. Le cocktail ne se déroule plus de la même manière. Nous sommes toujours conviés à boire un verre et à déguster quelques petits fours. Mais une fois le Commandant arrivé, c’est organisé comme un vrai spectacle. Musique, court-métrage publicitaire et remise des prix. Il y a, à présent, plusieurs catégories de prix: un prix par catégorie de carte, Aquamarina, Corallo, Perla, Perla Oro et Perla Diamante, un prix pour le score de points fidélité le plus élevé et enfin un tirage au sort pour gagner un chèque de 200 points. 

Je suis un peu jalouse. J’aurais bien aimé obtenir un prix car elle est très jolie cette petite cheminée Costa… J’espère qu’un jour on me remettra un prix!

Nous allons dîner au Restaurant Club comme chaque soir et nous commandons notre repas. L’équipe de tournage nous accompagne et me voit faire une photo qui les intrigue. Je suis, en effet, en train de photographier un couvercle violet. Pourquoi? Tout simplement pour expliquer que Costa prend soin de ses passagers porteurs d’allergies alimentaires.

Au moment du dessert, j’entends une chanson d’anniversaire et je vois les serveurs défiler avec un magnifique gâteau d’anniversaire au chocolat … pour moi!

A ce moment-là, nos 4 amies passent et elles acceptent de prendre le dessert avec nous et nous portons un toast  tous ensemble. C’est dommage que notre gentil voisin de table, Jean-Claude était un peu fatigué et n’a pas pu rester.

Après le repas, nous décidons de faire quelques photos pour l’album. C’est la soirée italienne, alors nous faisons des photos avec la Vespa. C’est la Dolce Vita pour nous!

6ème jour de croisière: Civitavecchia / Rome 8h – 19h (tous à bord à 18h30)

Nous prenons notre petit déjeuner et nous nous promenons sur les ponts extérieurs. Je devais être filmée en train d’écrire un article sur mon blog et répondre à mes internautes. Mais malheureusement, nous sommes trop loin de la côte et je n’ai pas de réseau. La décision est prise d’attendre Savone pour poursuivre le tournage sur le blog.

De retour à la cabine, je prépare le « Magic Bag ». C’est un privilège de notre statut Perla Diamante. La compagnie nous offre le nettoyage de 25 vêtements. Ainsi, nous repartirons avec moins de vêtements à nettoyer.

Il est presque 11H et je suis très impatiente car je vais bénéficier d’un cours particulier de risotto avec le grand chef cuisinier de Costa, Stefano Fontanesi. C’est le responsable de toutes les cuisines des bateaux Costa et il est à bord pour seulement 48h. Il est, en effet, venu inspecter que les nouvelles mesures de lutte contre le gaspillage à bord se mettent bien en place.

Quelle gentillesse de sa part d’avoir pris de son temps compté à bord pour passer du temps à me donner des conseils culinaires.

J’ai rendez-vous au Restaurant Club et il va me montrer comment réaliser un risotto professionnel. La rencontre se passe très bien car, malgré sa fonction, il est très abordable et parle un excellent français. Dans les cuisines du Restaurant Club, je découvre tous ses trucs et astuces pour réussir le risotto à coup sûr. Très contente des conseils que j’ai reçus, j’ai hâte d’acheter la bonne variété de riz à risotto, le riz Carnaroli, pour m’y essayer au retour.

Nous dégustons l’excellent risotto au déjeuner et je me rends ensuite au spa pour mon rendez-vous brushing et manucure de mon pack anniversaire chic.

A 13h, je retrouve l’équipe de tournage et je fais connaissance avec mon coiffeur. Ce dernier parle assez bien français et il comprend très vite que je n’aime pas les coiffures trop lissées. Alors, il me propose d’intensifier mes boucles naturelles. Je suis très contente du résultat. Et je me dis que cela ferait une bien jolie coiffure pour le Nouvel An.

  

Ah oui, j’ai oublié de vous dire que pendant que j’étais occupée à écrire un article pour mon blog, mon mari et mes filles sont allés voir le Conseiller Personnel de Croisière afin de faire un devis pour une future croisière sur le Diadema… au Nouvel An! C’est une super idée car nous avons déjà fêté deux fois Noël à bord mais jamais le Nouvel An. A table, le soir, nous apprendrons que notre voisin, Jean-Claude, et nos sympathiques serveurs seront également sur le Diadema pour fêter l’arrivée de 2019. On va faire la fête!!!

Aurore se met en route pour son rendez-vous sportif avec la coach du bateau. Elle va tester le Pilates pour la première fois. Et c’est très agréable de profiter de conseils personnalisés!!

Après le brushing, j’attends l’esthéticienne pour réaliser ma manucure. Elle n’a pas l’air très motivée. Comme j’ai déjà fait plusieurs fois des manucures à bord, je sais exactement ce que l’esthéticienne doit faire. Alors, je lui fais la remarque et elle fait plus attention à faire ce que j’attends. Je suis très contente de me faire bichonner mais il y a une chose qui me dérange toujours au salon d’esthétique, c’est la vente forcée. Je l’ai déjà signalé dans des questionnaires de satisfaction car je suis très mal à l’aise quand l’esthéticienne essaie de me vendre un produit. Et pour le coup, cela arrive deux fois. En premier lieu, elle essaie de me faire acheter le vernis semi-permanent car il n’est pas compris dans le prix du pack. En second lieu, elle essaie de me vendre une huile de massage. A présent, je ruse et je réponds que je l’ai déjà à la maison puisque je pars souvent en croisière avec Costa.

Ce soir, c’est tenue décontractée. C’est donc de façon décontractée que nous allons dîner au Restaurant Club. Après le dîner, nous allons au stand photos pour choisir nos photos. C’est la dernière phase avant la constitution de l’album que je recevrai demain soir.

Nous nous installons confortablement dans le bureau pour découvrir toutes les photos.

Après une première sélection, il m’en reste 34. Oh là là, ça va être difficile d’arriver à 20. Du coup, j’essaie d’être efficace et de choisir des photos dans chacun des lieux. Puis, je les classe dans l’ordre que je souhaite pour mon album. Je choisis également les photos en grand format et Aurore se laisse tenter par des magnets et par un cadre photos à offrir à son petit copain.

Nous nous rendons ensuite au théâtre car ce soir, c’est le spectacle « Genti di Mare », le spectacle des membres d’équipage. Nous aimons beaucoup ce spectacle car c’est très émouvant de voir les membres d’équipage nous montrer leur talent. Après le spectacle, nous allons profiter de la piste de danse.

Pendant notre petite promenade sur le Pont 5, nous rencontrons nos mascottes favorites!!

De retour dans la cabine, nous trouvons notre cadeau Costa Club. Nous l’avions choisi en début de croisière: un sac de voyage. Je pense qu’il va nous être très utile, vu ce que nous avons acheté pendant le voyage!

7ème jour de croisière: Savone 8h – 18h (Tous à bord à 17h30)

Alors que nous nous levons et que nous prenons le soleil, nous apercevons Hyram,  notre ami serveur sur le bateau qui est amarré juste en face. En effet, il travaille sur le Costa Magica mais nous n’allons malheureusement pas le voir car il n’a pas eu l’autorisation de descendre. Nous sommes très tristes car nous aurions été ravis de le revoir. Nous l’avons, en effet, rencontré lors de notre première croisière sur le Costa Magica. Puis, nous l’avons retrouvé lors de notre deuxième croisière sur ce même bateau. Nous ne nous sommes pas perdus de vue puisque nous communiquons presque quotidiennement via les réseaux sociaux. Ce sera  pour une prochaine fois! (NDLR. Nous avons pu le revoir à Marseille lorsque nous sommes descendus du Favolosa quelques semaines plus tard).

Aujourd’hui, je dois poursuivre le tournage là où nous l’avons arrêté. Par conséquent, je dois absolument retrouver ma frisure naturelle et la tenue que je portais pendant la journée en mer. Je dois donc faire disparaître mon brushing de la veille. Pendant que j’explique pourquoi j’ai créé mon blog et comment je donne des conseils à ma communauté, mes filles profitent des piscines et jacuzzi. Mon  mari, quant à lui, est parti se détendre au spa. Avec son statut de Perla Diamante, il bénéficie d’une journée gratuite au spa. 

Après le repas, je décide d’écrire un article et mon mari et mes filles partent dans le centre de Savone pour se balader et me trouver du riz Cararoli. Ils reviendront avec des tas de produits italiens en plus!

La journée passe très vite et je n’oublie pas que nous allons débarquer demain. Par conséquent, il faut que je retourne à la cabine faire ce que je déteste le plus, les bagages de retour!! 

En arrivant dans la cabine, je trouve le linge de mon Magic Bag lavé et repassé. Je n’ai plus qu’à le ranger dans la valise. Comme à chaque fois, je suis nostalgique des bons moments passés à bord en rangeant les différents vêtements que nous avons portés.

Alors que le bateau quitte le port de Savone pour rejoindre Marseille demain matin, nous nous rendons, avec l’équipe de tournage, au stand photos pour découvrir l’album. Leonardo nous accueille et il me tend l’album. Je suis si timide que je n’ose pas l’ouvrir. Dès la première page, je suis très émue. Les larmes que j’ai retenues depuis le début viennent sans que je puisse les contrôler. Il y a des larmes car je suis très heureuse du résultat. Mais pas seulement. En effet, il y a aussi les larmes de ce bonheur que je viens de vivre. Participer à ce tournage a été pour moi la reconnaissance du travail que je fais en tant que blogueuse. Je parle de ma passion pour les croisières Costa au quotidien dans mes articles que je publie sur mon blog ou sur ma page Facebook. Et je discute avec les membres de mon groupe Facebook qui me partagent leur bonheur et leurs anecdotes. Tout cela me porte chaque jour. Mais, les rencontres que nous avons faites sur le Diadema et les échanges que nous avons eus avec l’équipe de tournage et les responsables de Costa resteront à jamais gravés dans ma mémoire. 

Alors même que la croisière n’est pas encore finie, je suis si heureuse d’avoir vécu ces moments et c’est toute l’émotion qui rejaillit.

Très contente de mon cadeau d’anniversaire, c’est sur mon petit nuage que je rentre à la cabine pour le déposer avec beaucoup de précaution.

Avec beaucoup de nostalgie, nous allons prendre notre dernier dîner. Nous avons réservé au Restaurant Teppanyaki et découvrir ce restaurant pour la première fois! C’est un vrai régal mais également un vrai spectacle!

Puis nous allons prendre notre dernier verre. Nous retrouvons l’équipe de tournage et les responsables de Costa pour une série de photos souvenirs. Je suis triste à l’idée de les quitter mais tellement heureuse d’avoir vécu cette expérience.

Nous rentrons à la cabine passer notre dernière nuit à bord. Les bagages sont prêts et nous les disposons à la porte. Nous les retrouverons dans le hall du terminal de Marseille demain matin.

8ème jour de croisière: débarquement à Marseille

Après un dernier petit déjeuner au Restaurant Club, nous quittons les serveurs en sachant que nous allons les revoir en décembre. C’est amusant de se dire « au revoir » et non « adieu ».

Nous retrouvons l’équipe de tournage pour les dernières images dans le hall des ascenseurs. C’est l’heure du bilan. Pour nous, c’est un bilan plus que positif. Nous avons tout adoré comme toujours.

Bien sûr, je ne vis pas au pays des Bisounours. La perfection n’existe pas et on pourrait reprocher quelques détails. Mais ce qui compte, c’est le bonheur que nous avons vécu une fois de plus à bord et c’est aussi tout ce que Costa a mis en place pour que ses passagers puissent vivre leur rêve sur l’eau.

Avec des souvenirs plein nos bagages, nous débarquons et laissons le Diadema prêt à embarquer d’autres passagers, tout aussi impatients que nous l’étions dimanche dernier.

De retour en voiture, nous prenons la direction du Nord et l’expérience que nous avons vécue est dans toutes les bouches. Nous sommes impatients de voir ce reportage, qui, nous en sommes persuadés, sera de grande qualité, comme c’est le cas des autres émissions de Grands Reportages.

Vivement le printemps! Et vivement de remonter à bord de notre chouchou, le Diadema 

Merci à TF1 d’avoir sélectionné mon profil.

Merci à Tâm et Cédric pour leur gentillesse et les conseils pour nous mettre en confiance pendant les prises de vue.

Merci à Laura, Mathias et David qui prenaient le relais quand notre équipe était sur d’autres fronts.

Et merci aux responsables Costa pour leur accompagnement pendant toute cette merveilleuse semaine à bord.

Mon récit vous aura, je le souhaite, fait revivre vos derniers souvenirs à bord du Diadema ou peut-être vous donnera-t-il envie de la découvrir.

N’hésitez pas à partager votre ressenti en me laissant un commentaire et en rejoignant mon groupe Facebook Fans de Croisières Costa. Et suivez l’actualité de Costa en vous abonnant à ma page Facebook Fan de Croisières.

Pour être sûr de réussir votre croisière, je vous recommande de télécharger mon guide numérique qui vous accompagnera, pas à pas, de la réservation au débarquement:

J’espère vous lire très vite!

16 réflexions sur « Tournage à bord du Diadema: les secrets de l’aventure de Fan de Croisières! »

  1. reportage vraiment réaliste, j’ai apprécié !
    je suis à la recherche de croisiéristes qui seront sur le costa pacifica le 16 novembre 2019, en direction du brésil et de l’argentine. Je resterai quelques jours à Buenos aires du 4 au 8 décembre 2019.
    N’hésitez pas à me laisser un petit message,
    cordialement,
    anne

    Aimé par 1 personne

  2. Bonjour Christelle,
    Je suis fan de votre blog, et fan de croisière, et je vous suis également sur votre groupe sur Facebook.
    J’ai regardé 3 fois l’émission ! c’est pour dire 😉 que j’ai beaucoup aimé !
    En effet, nous avons déjà fait 7 croisières avec Costa , dont 3 sur le Diadema !
    J’ai trouvé ce reportage très réaliste. Les personnes interrogées étaient toutes adorables , un petit regret, c’est qu’il n’y ait pas eu plus de mixité sociale, heu …je ne sais pas comment mieux le dire…J’espère sincèrement un jour vous croiser sur un bateau, voir pourquoi pas s’organiser ….
    je pars en 6 mai 2019 via ( Lisbonne pour la 2ème fois ) , et janvier 2020 sur le smeralda, avril 2020 smeralda, et 15 novembre 2020 sur le Favolosa….
    Merci pour votre article…à bientôt kanisette

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup 😊. Je l’ai regardé 3 fois aussi !! Il est très bien. Moi je regrette qu’ils n’aient pu garder la séquence sur la banque alimentaire car c’est une très belle initiative de Costa.
      Ce serait chouette de pouvoir se rencontrer lors d’une croisière. Mais nous sommes obligés de partir pendant les vacances scolaires !! 🤣🤣
      Bonne journée

      J'aime

  3. Bonjour,
    Je suis votre blog et surtout votre groupe sur Facebook. Vous avez peut-être vu mon nom.
    Je ne partais pas pour lire tout l’article d’un trait mais c’était tellement captivant que j’ai tout lu sans attendre. J’ai eu l’impression de vivre la croisière. J’ai hâte car précisément je la fais le 1er septembre. Ce sera ma 3ème après la magie des fjords sur le Magica et les îles grecques sur le luminosa et avant la 4eme en décembre sur le Favolosa de Marseille à la Guadeloupe.
    Je suis un fan assidu de vos aventures ! Vos conseils sont précieux. Je voulais vous remercier et souhaiter que cela continue longtemps.

    Amicalement

    Pascal

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Pascal pour vos compliments. Je reconnais en effet votre nom!! 😊. C’est très agréable de partager sa passion avec tous mais encore plus avec la Costa Family !!

      J'aime

      1. J’aime votre façon de partager. Moi, je suis encore novice. Je découvre un peu plus à chaque croisière. Mais je vois dans votre blog une multitude d’article sur des sujets sur lesquels je me suis interrogé. C’est donc d’autant plus intéressant. D’autant plus que c’est concentré dans votre blog. Je ose peu de question car les avis sont et réponses sont multiples et j’ai du mal parfois à faire le tri. Mais justement sur votre blog je trouve mes réponses.
        Je partage le virus comme vous et vos proches. J’ai découvert Costa en 2017 grâce à mon père et depuis mes vacances ne passent que par Costa (au moins les grandes !).
        J’ai de nombreuses photos et à mes 2 croisières, je n’ai vraiment rien d’important à reprocher à Costa. Vous l’avez écrit, la perfection est toujours possible mais pour moi ce sont des détails. Par ailleurs la satisfaction est subjective selon les personnes.
        Ah oui j’ai une question précise car si j’ai bien compris vous avez passé à la fois Noël et le Nouvel An en croisière. Or, c’est un de mes projets pour 2020. Comment avez-vous vécu ces fêtes sur le bateau ?
        A bientôt
        Vive la Costa Family !
        Pascal

        Aimé par 1 personne

      2. Merci beaucoup. J’essaie d’écrire des articles qui peuvent aider. Parfois, ce sont les Fans du groupe qui me donnent des idées et je cherche les réponses lors de ma croisière suivante !
        Nous avons testé les 2 en effet. Les deux fêtes sont célébrées différemment.
        Noël, c’est magique ! Les enfants sont choyés et rencontrent le Père Noël sous la « neige ». La messe de minuit est célébrée en mer et c’est le ténor du bateau qui entonne les chants, chair de poule assurée…
        Le Nouvel An, c’est la fête. L’ambiance est survoltée dans tous les bars du bateau avec des ambiances musicales différentes !
        Nous avons aimé les 2 fêtes mais j’avoue qu’entrer dans la nouvelle année sur les flots reste un souvenir fabuleux !!

        J'aime

      3. Vous me faites rêver ! Voilà la seule conclusion possible : Je dois tester une croisière à Noël et une pour le nouvel an ! Yesss projets en perspective !
        Moi je suis un peu poète ! Enfin disons que j’ai l’âme poétique. Mes 2 croisières passées m’inspirent régulièrement !

        J'aime

      4. Nous aussi, on a plein d’idées de croisières. En plus des 4 déjà réservées, on a d’autres projets que l’on aimerait pouvoir réaliser, notamment un tour du monde…

        J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.