Excursion Costa à la découverte des fantômes de Gênes

Bonjour les Fans,

Lors de ma croisière sur le Fortuna la semaine dernière, nous avons fait escale à Gênes et c’était une grande première pour nous. En effet, même si nous avons déjà fait de nombreuses croisières en Méditerranée, c’était notre première escale dans cette ville, les autres navires faisant, à chaque fois, escale à Savone.

Le Costa Fortuna, de retour d’Asie, effectue actuellement ses rotations en Méditerranée et revient dans le port où il a été construit en 2003.

Pour fêter son retour, Costa propose 9  excursions, dont plusieurs totalement inédites, pour découvrir la ville de Gênes avec des yeux nouveaux. Vous vous doutez, chers Fans, que j’avais envie de tester une de ces nouvelles excursions.

Quelles sont les excursions?

  • Super Gênes: excursion de 7 heures pour découvrir tout Gênes (niveau 2) -> tarif: 75 euros par adulte
  • Gênes en segway: excursion de 2 heures pour découvrir les principaux monuments de la ville (niveau 3) -> tarif: 70 euros par adulte
  • Aquarium de Gênes et vieux port: excursion de 4 heures pour découvrir l’aquarium et visiter le vieux port en bateau (niveau 1)   -> tarif: 50 euros par adulte
  • Parc d’accrobranche à l’extérieur de Gênes: excursion de 4h30 avec des circuits de difficulté différente (niveau 3) -> tarif: 50 euros par adulte
  • Vieille ville: excursion de 4 heures pour découvrir les rues de Gênes et dégustation de produits typiques (niveau 2) -> tarif: 30 euros par adulte
  • Les Templiers: excursion de 4 heures à pied dans les rues de Gênes sur les traces des templiers et de leur patrimoine historique (niveau 2) ->  tarif: 50 euros par adulte
  • Centre historique et saveurs de la Strada Nuova: excursion de 4 heures pour découvrir la vieille ville et les palais (niveau 2) -> tarif: 40 euros par adulte
  • Randonnée urbaine à la découverte des forteresses: excursion de 5 heures avec un départ en funiculaire pour découvrir les forteresses aux alentours de Gênes (niveau 3) -> tarif: 35 euros par personne
  • Les fantômes de Gênes: excursion de 4 heures pour découvrir les légendes mystérieuses et contes de la ville de Gênes (niveau 2) -> tarif: 35 euros par adulte

Deux d’entre elles avaient particulièrement retenu notre attention, l’histoire des fantômes célèbres de Gênes ou Gênes à l’époque des templiers. Dans les deux cas, l’excursion était de niveau 2. Il s’agissait donc d’une visite de la ville à pied.

Nous avons finalement opté pour l’excursion 02RP « Visite fantôme de Gênes entre frissons et mystères ».

A la descente du bateau, nous sommes pris en charge par deux guides italiennes. Nous sommes environ 45 personnes, toutes, prêtes à chasser les fantômes de la ville!

Nous sommes regroupés sur le quai car notre excursion va commencer par un trajet en bateau jusqu’au centre-ville historique, proche de l’aquarium.

Et alors que nous attendons notre bateau, notre guide commence à raconter sa première histoire. Nous sentons tout de suite qu’elle est très douée pour raconter les contes et les légendes. C’est un exercice difficile à faire dans une langue étrangère!

Andrea Doria, un riche amiral de la ville de Gênes, était propriétaire des bâtiments proches de ce quai. Et il organisait, chaque semaine, des fêtes gigantesques sur ce quai. Pour impressionner ses invités, il demandait à ses serviteurs de sortir toute la vaisselle en or. A la fin du dîner, il leur demandait de jeter assiettes, verres, et couverts à la mer pour montrer à ses convives ses grandes richesses. Une fois les invités partis, ses serviteurs devaient plonger dans la mer afin de récupérer les objets.

De cette histoire est née la réputation d’avarice des Génois!

Le trajet en bateau ne dure que 15 minutes et nous voilà déjà à côté de l’aquarium. Tels des Ghost Busters, nous étions prêts à chasser les fantômes!

  • Le Palais St Georges est une institution financière de l’ancienne république de Gênes. Il avait été construit au 14 ème siècle à la demande du Doge de l’époque. Ce n’est plus une banque aujourd’hui mais il accueille aujourd’hui les bureaux des autorités portuaires.

  • La Place Banchi est une place où se réunissaient les marchands et les marins. Elle était aussi le lieu où on brûlait les sorcières.

  • L’église St Pierre est un bâtiment tristement célèbre car un célèbre musicien, Alessandro Stradella, est mort, tragiquement, sur les marches de l’escalier du parvis. Il était en fuite car il avait eu une liaison avec la maîtresse du gentilhomme qui l’avait embauché pour donner des cours d’éducation musicale. Les sbires du gentilhomme le retrouvèrent et sa fuite se termina sur les marches de l’église St Pierre. Son fantôme hante encore la place à la recherche de sa fiancée perdue…

  • La place Luccoli est actuellement bordée de nombreux bâtiments d’habitation mais avant ces constructions, il n’y avait qu’un bois. Cet endroit était un lieu sacré et les villageois venaient prier le long du ruisseau pour demander que les prochaines moissons soient bonnes. Les villageois respectaient les esprits du ruisseau. Puis le bois fut rasé et des bâtiments construits. Aujourd’hui encore, les habitants entendent des bruits étranges, manifestations de mécontentement des esprits qui ont perdu leur bois et leur ruisseau.

  • La Via Garibaldi est le lieu des richesses de Gênes. Elle est considérée comme la plus belle rue de Gênes. Appelée apauravant la Strada Nuova, la Via Garibaldi compte plus de 10 palais! Dans ces palais, les jeunes filles riches ne se mariaient pas par amour. Leurs parents leur trouvaient de vieux et riches prétendants. Anna était une jeune-fille qui vivait dans un de ces palais. Elle était promise à un vieux et riche mari. Mais elle était amoureuse d’un jeune homme de son âge avec qui elle entretenait une relation cachée. Lors de l’annonce officielle de son mariage, le jeune homme l’abandonna et la jeune femme, se sentant seule et abandonnée, s’est suicidée. Elle hante encore aujourd’hui la Via Garibaldi, cherchant son amour perdu de palais en palais. Les Génois entendent ses pleurs…

  • La Chambre de Commerce est un ancien palais. Nous pénétrons dans le hall d’entrée car il est majestueux: les fresques du plafond et l’escalier monumental

Combien de portes voyez-vous? Deux? Et bien, oui, il y a deux portes mais derrière la deuxième porte, il n’y a qu’un mur! Gênes était la ville de l’illusion. Le propriétaire du palais avait construit cette fausse porte pour rendre son palais encore plus majestueux et ainsi donner l’illusion d’une grande richesse!

  • La Piazza de Ferrari est la place centrale qui  relie la ville historique à la ville moderne. On aperçoit le Théâtre Carlo Felice qui abrite l’opéra dans lequel on donne des représentations d’opéra, de ballets et de musique orchestrale. Dans ce théâtre erre le fantôme de Leila Carbone. C’est depuis 1850 que le théâtre est le siège de bruits étranges et inexpliqués: bruits de pas, musiques et éclats de rire! Le théâtre a été construit sur les ruines de l’église Saint Dominique. C’est la cantatrice Sofia Corelli qui a aperçu le fantôme de Leila la première. Cette jeune fille était  la fille d’un luthier de la ville et elle était amoureuse d’un jeune noble. Sa mère, furieuse de cet amour, la fit condamner pour sorcellerie et Leila fut enfermée dans les donjons de l’église. Oubliée, elle mourut dans d’atroces souffrances. Quand Leila apparut plus tard à la conservatrice du théâtre, elle était rayonnante et la remerciait pour ce magnifique lieu.

  • La maison de Christophe Colomb est située à l’extérieur des remparts de la ville. Il est peu probable que ce soit la « vraie » maison de l’explorateur. En effet, les historiens pensent qu’elle a été détruite puis reconstruite plusieurs siècles plus tard. On peut visiter le bâtiment et le ticket d’entrée coûte 3 euros.

C’est dans ce quartier que les Génois entendent parfois les sons d’un violon. Le fantôme de Niccolo Paganini erre le violon à la main, ne pouvant trouver le repos car il a perdu sa maison…

  • Les remparts de la vieille ville étaient le lieu de contrôle de passage des visiteurs qui entraient et sortaient de Gênes. Les soldats défendaient ainsi la ville. Les Génois prétendent que les esprits des soldats sont toujours présents et que chaque année, la nuit du 23 juin, leurs fantômes sortent et contrôlent le passage des visiteurs.

Pourquoi la nuit du 23 juin? Car le 24 juin, c’est la fête patronale de la ville!

  • Les maisons proches des remparts abritaient des maisons de riches familles génoises. Les enfants de ces riches propriétaires devenaient soldats ou religieux. Et ce choix était fait par leurs parents. Cela ne réjouissait pas toujours les enfants qui se sentaient prisonniers. Alors, aujourd’hui encore, les fantômes de ces religieux ou religieuses errent en pleurant…

  • Le musée de Saint Augustin est situé dans l’ancien couvent. Son cloître est exceptionnel car il est triangulaire! On y trouve une grande collection de statues de Ligurie. Et une partie du couvent a été transformée en auditorium.

  • Le Palais des Doges a été pendant des siècles, le siège de la république de Gênes. Les doges s’y succédèrent de 1339 à 1797. Pendant l’une des nombreuses restaurations, un ouvrier remarqua une belle femme en robe de l’ancien temps. Cette femme disparut mais réapparut plus tard. Elle s’adressa au maître d’oeuvre pour lui dire que la restauration était bien réalisée et qu’elle était contente qu’il veille ainsi sur son palais. Sans doute était-ce une épouse ou la fille d’un des doges du palais?

  • La Tour du Palais des Doges, appelée la Tour du Peuple est devenue une prison dans laquelle on enfermait les prisonniers politiques. C’était une prison très dure car il y faisait très froid l’hiver et très chaud l’été.

  • La Cathédrale Saint Laurent ne devait pas être la cathédrale de la ville. En effet, sur ce lieu, il y avait l’église St Laurent. Mais en 1518, des travaux de transformation furent engagés pour la transformer en cathédrale et ainsi accueillir les reliques de St Jean Baptiste. Il est le Saint Patron de la Ville et chaque année, le 24 juin, a lieu une vaste procession qui va de la mer jusqu’à la cathédrale.

Chaque année, la nuit du 23 juin, il ya une procession de soldats fantômes qui gravissent le chemin entre la mer et la cathédrale. Ils honorent St Jean Baptiste qui avait failli avoir la tête coupée par la fille de la reine Hérodiade. Cette dernière était très en colère contre St Jean Baptiste car il avait critiqué ouvertement le mariage de ses parents, le roi Antipas et la reine Hérodiade.

Une fois la visite terminée, nous nous retrouvons au café sur le port pour déguster une fameuse « gelato », glace à l’italienne!

Retour au bateau et petit bilan: l’excursion était passionnante! C’est une belle marche de 6 km autour de la vieille ville. Je vous la recommande!

En ce qui concerne les fantômes, je ne vous dirai pas si nous les avons rencontrés. Mais, il faut que vous sachiez que notre guide ne nous a pas donné tous ces détails sur leur vie passée. Alors, d’après vous? Qui m’a raconté tout ça?

Un avis? Une question?

Laissez-moi un commentaire ou rejoignez mon groupe Facebook Fans de Croisières Costa. Et suivez l’actualité de Costa en vous abonnant à ma page Facebook Fan de Croisières.

Pour être sûr de réussir votre croisière, je vous recommande de télécharger mon guide numérique qui vous accompagnera, pas à pas, de la réservation au débarquement:

Bonne soirée

 

 

9 réflexions sur « Excursion Costa à la découverte des fantômes de Gênes »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.