Costa simplifie son protocole sanitaire à partir du 8 octobre

Hello les Fans,

Excellente nouvelle pour cet automne: l’allégement du protocole sanitaire pour monter à bord des navires Costa dès le 8 octobre. Selon votre future destination, exit le test antigénique à partir de cette date 🙂

De nouvelles procédures vont entrer en vigueur, entraînant une simplification des mesures, notamment liées aux mesures requises avant l’embarquement à bord des navires de la compagnie Costa.

Depuis le printemps dernier, nous pouvions déjà profiter pleinement, sans restriction, des services à bord et à terre, tels que les excursions, les restaurants, les bars, les théâtres, les salles de sport, les piscines et les espaces de bien-être. Et bien maintenant, l’allégement concerne également les procédures à l’embarquement.

Les principaux changements concernent la Méditerranée, les Caraïbes et les Émirats Arabes Unis : les passagers entièrement vaccinés ne seront plus obligés de faire un test de dépistage avant l’embarquement. De plus, en Méditerranée et aux Caraïbes, les clients non vaccinés pourront embarquer sous réserve de monter le résultat négatif d’un test antigénique réalisés avant l’embarquement.

En détails, voici les informations selon votre future destination:

  • Pour les croisières en Méditerranée (à l’exception de la Grèce) et dans les Caraïbes d’une durée inférieure à 14 nuits, deux cas de figure : les clients qui ont un cycle de vaccination complet Covid-19 (2 doses + rappel ou 1 dose J&J + rappel ou 2 doses + guérison) pourront embarquer sur les navires sans avoir à faire d’autres tests de pré-embarquement. Les personnes qui n’ont pas été vaccinées ou guéries du Covid-19 sans avoir fait 2 doses de vaccin pourront également voyager avec Costa dans ces destinations, en présentant à l’embarquement un certificat du résultat négatif d’un test antigénique (ou moléculaire RT- PCR, au choix du client) effectué dans les 48 heures précédant l’embarquement.

Toutes les croisières faisant escale en Grèce continueront d’être réservées aux clients entièrement vaccinés, ayant débuté la vaccination et guéris (2 doses + rappel ou J&J + rappel ou 2 doses + guérison ou 1 dose + guérison ou guérison uniquement), et qui ont subi un test antigénique dont le résultat est négatif dans les 48 heures précédant l’embarquement.

Sur les croisières visitant le Maroc, les passagers non complètement vaccinés (2 doses + rappel, ou 1 dose J&J + rappel) devront faire un test moléculaire RT-PCR supplémentaire à bord, 48 heures avant l’entrée dans le pays.

En ce qui concerne les croisières dans les Caraïbes, les passagers non vaccinés ne sont autorisés à descendre à terre à la Barbade, à Saint-Vincent et à Saint-Marin que si le résultat d’un test antigénique effectué 24 ou 48 heures avant l’arrivée du navire est négatif. Ces tests, ainsi que ceux prévus avant l’entrée au Maroc, peuvent être effectués à bord des navires Costa à un tarif spécial.

  • Les croisières dans les Émirats Arabes Unis, à Oman et au Qatar sont proposées aux clients entièrement vaccinés (2 doses + rappel ; 1 dose J&J + rappel ; 2 doses + récupération) mais sans test préalable à l’embarquement.
  • Les croisières Tour du Monde, les transatlantiques et, d’une manière générale, toutes les croisières de plus de 14 nuits, exigent que les clients soient entièrement vaccinés et passent un test antigénique dont le résultat est négatif dans les 48 heures suivant l’embarquement. En outre, le port du masque à bord sera obligatoire dans les zones publiques pendant les 7 premiers jours de la croisière, tandis que dans les autres destinations (Méditerranée, Caraïbes, EAU), le port du masque est simplement recommandé. Pour l’escale à Panama lors de la croisière Tour du monde, les passagers non vaccinés âgés de 5 à 17 ans doivent effectuer un test antigénique 72 heures avant l’arrivée du navire, disponible à bord à un tarif spécial.

Qui doit présenter un pass vaccinal?

Dans toutes les destinations mentionnées, le cas échéant, l’obligation de vaccination complète s’applique uniquement aux passagers de 12 ans et plus, et l’obligation de test de dépistage à partir de 5 ans.

La nouvelle version du protocole continuera à garantir des normes de sécurité élevées à bord. En cas de besoin, les navires Costa sont toujours équipés pour pouvoir effectuer des tests à bord – tant antigéniques que PCR. Le nettoyage renforcé et la désinfection des zones publiques, des cabines, des terminaux et des véhicules utilisés pour les excursions et le transport des passagers seront également maintenus. L’équipage subit des tests Covid avant l’embarquement et périodiquement à bord.

Les protocoles Costa sont conformes aux mesures actuellement en place dans les destinations visitées par les navires de la compagnie. Si les autorités locales mettent en place de nouvelles mesures à l’avenir, les protocoles Costa seront adaptés en conséquence. Dans ce cas, la compagnie informera rapidement ses clients. Pour vous tenir informé(e) des protocoles sanitaires des navires de Costa, visitez le site web de la compagnie https://www.costacroisieres.fr/recommencons-ensemble/votre-sante-a-bord.html

En résumé, retenez bien le tableau suivant

Copyright Costa Croisières

Bonne soirée les Fans 🙂

57 réflexions sur « Costa simplifie son protocole sanitaire à partir du 8 octobre »

  1. Bonjour Christelle
    Un petit retour sur notre croisière sur le Costa Firenze du
    14/10 au 21/10.
    Après 3 ans d’abstinence nous étions contents de retrouver
    la mer mais je dois dire que ce fut une grosse déception
    sur ce bateau : beau et clinquant mais uniquement tourné
    vers la consommation.
    Aucune animation digne de ce nom sinon des braillements
    autour de la piscine ou au pont 3 le soir et bien sûr les
    inévitables bingo ou loto pour nos amis italiens.
    Un service au buffet bien long ou le défi résidait à caser
    toutes les assiettes sur son plateau. Avec 15 m de queue,
    on n’avait guère envie d’y retourner plusieurs fois.
    Des horaires aléatoires d’embarquement et de débarquement (réservations de trains pour nous manquée).
    Une hyperconnexion à tous les niveaux, sans smartphone, vous semblez descendus de la planète Mars.
    Retour chez nous avec la covid, évidemment.

    Que sauver du désastre ?

    De très bons repas le soir au restaurant.
    Un système d’ascenseurs intelligent.
    Le passage à Gênes au lieu de Savone où il n’y a rien à voir.
    Un reclassement de cabine ( de intérieur à balcon.)

    Mais bon, pour avoir connu le Diadéma, le Favalosa ou le
    Méditerrannéa, ce bateau reste une énorme déception
    et cette croisière sûrement la dernière.

    Merci de la place pour s’exprimer.

    Cordialement.

    Joel CALINON

    J’aime

    1. Bonjour Joël, je suis bien désolée pour vous. Personnellement j’ai beaucoup aimé le Firenze et je ne l’ai pas du tout trouvé clinquant. Au contraire, j’ai trouvé la place centrale du navire avec ses loggias très apaisante. N’ayant pas de problème avec l’utilisation du smartphone, cette avancée que l’on trouve également sur le Smeralda et le Toscana … et également sur les navires plus anciens est pour moi un vrai plus ! C’est très pratique de suivre en temps réel les dépenses et de pouvoir consulter les menus ou les cartes de boissons sans toucher aux mêmes documents que de dizaines d’autres personnes. Bon rétablissement et prenez soin de vous.

      J’aime

    2. Merci Joël pour ce commentaire qui va un peu à contre courant de ce qu’on peut lire habituellement sur le blog de Christelle.

      Je ne suis jamais monté à bord du Firenze mais j’en avais fait une visite virtuelle car c’était le navire prévu pour notre prochaine croisière et qui a été remplacé par le Toscana. Ce que j’avais pu découvrir me paraissait personnellement moins clinquant que les autres bateaux que nous avons connus. Cela dit, les goûts et les couleurs…
      Les « braillements autour de la piscine et les inévitables bingo ou loto » ont été monnaie courante lors de chacune de nos croisières Costa. Il faut malheureusement s’y faire.
      Puis-je vous demander ce que vous avez-vous pensé des spectacles ?

      J’ai fait ma carrière dans l’informatique d’un grand groupe financier européen. En d’autres termes,l’utilisation d’un smartphone n’est pas pour m’effrayer.
      Toutefois, là où je vous rejoins complètement, c’est son utilisation intempestive, voire abusive à tout égard.
      Allons-nous connaître des croisières au cours desquelles ceux qui ne disposent pas de cet outil (ou ont du mal à s’en servir) seront des laissés pour compte ?

      Je comprends que vous soyez déçu mais faut-il décider de ne plus faire de croisière après une première déception ? Vous seul avez la réponse à cette question.

      J’aime

      1. Pour préciser mes propos, il est toujours possible de demander la version papier du menu et d’aller à la réception demander son solde de compte. Par conséquent, je ne pense pas que l’utilisation du smartphone empêche certaines personnes de monter à bord. Comme tout changement dans notre société, il est progressif. 😉

        J’aime

      2. Curieux de la part de Costa de faire disparaître cette opportunité bien pratique qui existait pourtant de 2016 à 2020 lors de notre quatre croisières précédentes.
        Si le smartphone est de rigueur pour consulter le menu, pour commander une boisson ou pour consulter son compte, cela signifie t-il que l’on utilise son forfait acheté à bord ?

        J’aime

      3. Non, vous n’avez pas besoin de forfait internet payant pour accéder à ces fonctionnalités. Une fois à bord, vous mettez votre téléphone en mode avion et vous sélectionnez le wifi du navire. Ces consultations sont accessibles sur la partie gratuite du wifi Costa. Si votre téléphone est un IPhone, la lecture des QR codes se fait en activant votre appareil photo. Si c’est une autre marque, soyez prévoyant en téléchargeant avant le départ une application de lecture de QR codes.

        J’aime

      4. Bonjour Francis
        Nous sommes allés au théâtre pratiquement tous les soirs
        et malgré une sono abrutissante et une clim de congélateur,
        les spectacles dans leur ensemble se sont montrés satisfaisants et nous nous placions de façon de pouvoir
        s’en aller vite sans gêner personne si nous le désirions mais ce n’est arrivé que 2 fois sur 7.
        Mais prenez un pull, le seul soir où nous avons pu danser
        correctement, ayant eu la flemme d’aller à la cabine me changer, j’ai pris froid au théâtre. Mais c’est une habitude
        que de redescendre une fois sur deux avec un bon rhume
        du bateau.

        J’aime

      5. RE Francis pour me permettre un petit rajout :

        C’est vrai que nous éprouvons une grosse déception après
        ce retour tant attendu mais ce qui me peine le plus
        intérieurement c’est que les croisières ont tellement changé
        en une dizaine d’années que nous avons l’impression
        que ce mode de vacances (que nous avons adoré)
        ne nous correspond plus.
        On déprimait la veille de quitter un bateau à une époque
        alors que là, nous n’avions qu’une envie, en finir le plus vite
        possible.
        Je pense finalement que la coupure covid et notre âge grandissant nous furent fatals et que nous avons, peut-être, fait la croisière de trop.
        Mais bon, nous verrons l’année prochaine, laissons du temps
        au temps comme on dit.

        JC

        J’aime

      6. J’espère que vous tenterez de nouveau l’expérience. Avez-vous pensé à l’Europe du Nord ? Les paysages sont magnifiques et les passagers aiment prendre le temps. Vous retrouverez peut-être le temps d’avant qui vous manque tant.

        J’aime

      7. La sono et la clim au théâtre, je pense que cela a toujours été le cas, même si nous n’avons jamais chopé de refroidissement à bord.
        Nous partons sur le Toscana le 26 novembre prochain pour une vingtaine de jours. Ce ne sera que notre cinquième croisière car nous aimons aussi voyager par nos propres moyens, sans astreinte extérieure. Comparativement à beaucoup d’intervenants ici, nous ne sommes donc que des néophytes. Cela étant, j’espère que nous ne connaîtrons pas la même déception car nous en avons une autre en gestation pour novembre 2023…
        Je ne manquerai pas de vous revenir pour faire état de notre ressenti.

        J’aime

    3. Même déception à bord du Costa fascinosa
      Nous sommes partis en famille 4 générations et quelle déception , rien de fonctionnel pour les enfants en bas âge
      ( pas de chauffe biberon à disposition , pas de micro onde a la cafetièra et l impression de déranger pour faire chauffer les repas , en plus aucun yaourt ou compote digne de ce nom …

      Très peu d animation et surtout toujours les mêmes (bingo , quizz…) spectacle au théâtre décevant et la cerise sur le gâteau si vous avez faim après 21h30 il ne vous reste plus qu’à payer pour obtenir pizza , burgers ou crêpes,le buffet étant fermé
      J ai connu bien mieux aussi en qualité de nourriture sur au restaurant , le surgelé est le maître mot de Costa
      Franchement c est bien la dernière fois que vous retournerons faire une croisière avec cette compagnie

      J’aime

      1. Bonsoir Laurence, je suis bien désolée pour vous. J’espère que les escales vous auront plu. L’itinéraire permettant la découverte d’endroits magnifiques est très important.

        J’aime

      2. Je suis très étonnée car le personnel se met toujours en quatre pour satisfaire ses clients des plus jeunes aux plus âgés. J’ai souvenir cet été sur le Fascinosa de serveurs qui fabriquaient des animaux et des roses en papier pour le plus grand plaisir des enfants.

        J’aime

      3. Et ben à notre grand désarroi, rien n était adapté aux très jeunes enfants… à la réception on me disait appeler le service est sous une vingtaine de minute vous aurez de l eau chaude , ils n ont jamais eu eu d enfant en bas âge pour répondre cela
        Comment peut on faire attendre un bébé qui a faim plus de 20mn !!!!
        Puis franchement ce n’est vraiment plus le service et la qualité que j avais connu auparavant sur Costa
        C est une vrai déception …et je n étais pas là seule à dire ça

        J’aime

      4. Personnellement, nous avons adoré nos deux dernières croisières. Les itinéraires nous ont fait rêver. Comme je le partage dans mes posts, il y a eu quelques couacs de temps en temps mais la perfection n’existe pas.

        J’aime

      5. Franchement nous en sommes à notre 4 eme croisière et sans être médisante celle ci nous a bien déçue sur plusieurs points mais oui les excursions le bateau et la cabine étaient bien , fort heureusement car c est un budget tout de même

        J’aime

      6. Bonjour
        Ce n était pas le cas cette fois ci , ou la réception me disait qu il fallait appeler de sa cabine si en soirée on voulait de faire chauffer qq choses et ceci dans un délai d une vingtaine de minutes , ils n ont jamais eu d enfants en bas âge , comment faire attendre un bébé qui a faim !!!
        Puis franchement aucune activité en français pour mon petit fils de 4 ans qui se sentait complètement isolé par rapport aux petits italiens enfin une grosse déception en général sauf le bateau et la cabine

        J’aime

      7. D’abord Calinon, ensuite vous, Laurence, voilà des avis plutôt négatifs sur vos récentes expériences.
        D’autres ont également fait part de leurs déceptions, mais de manière un peu moins sévère.
        N’ayant jamais navigué avec des enfants, il ne nous est pas possible de confirmer que « c’était mieux avant ».
        Nous avons toujours pris le second sevice au dîner (21 h) et n’avons donc jamais eu de faim tardive.
        Quant aux surgelés, nous nous souvenons que c’était déjà le cas lors de nos précédentes croisières. Sans vouloir nous faire les avocats du diable, n’est-ce pas un mal nécessaire lorsqu’on navigue durant plusieurs jours ?

        En tout cas, voilà deux avis qui tempèrent quelque peu notre enthousiasme pour notre départ dans 3 semaines… 😦

        J’aime

      8. Bonjour à tous les deux, les aliments surgelés ont toujours été identifiés sur les menus. J’aimerais qu’une telle transparence soit obligatoire à terre! 😉

        J’aime

      9. Sur ce point-là, nous vous donnons totalement raison.
        Nous écrivions d’ailleurs que la surgélation était un « mal nécessaire » à bord d’un bateau qui navigue parfois durant plusieurs semaines, même si les approviosonnements en nourriture fraîche peuvent s’exécuter aux escales.
        A choisir, les surgelés ne sont-ils pas préférables aux conserves…?

        Aimé par 1 personne

  2. Bonjour à tou(te)s,

    Selon une information reçue ce samedi 15 octobre par un ami via l’agence auprès de laquelle il a réservé sa croisière, les passagers qui embarquent pour une croisière de positionnement (même autre que transatlantique) devront se soumettre à un test PCR ou antigénique.
    Il faut se renseigner valablement sur l’ensemble des règles car, manifestement, elles ne sont pas immuables…

    Que cela n’empêche personne de profiter de sa croisière !

    J’aime

    1. Bonjour, et merci Liliane ! Je suis cependant perplexe pour ce qui concerne mon prochain voyage début novembre vers l’Égypte et Israël, faisant escale à Héraklion (donc en Grèce).
      C’est d’ailleurs la croisière du Costa Club sur le Diadema … et nous n’avons appris que très récemment (et enfin) les excursions proposées en Égypte !
      Un test semblait obligatoire vu cette escale en Grèce, mais cette information a disparu sur le site de Costa , qui ne l’évoque plus du tout … et ma conseillère Costa ne me renseigne pas à ce sujet. Je ne sais pas non plus si un visa doit être demandé avant, ou si c’est Costa qui s’en occupe collectivement.
      Bref, merci de vos infos à ces propos, tout ce que vous pourrez me dire sera le bienvenu. Bien cordialement à toutes et à tous, Martine

      J’aime

      1. Bonjour Martine,
        Concernant l’entrée en Israël, il n’est pas nécessaire de prévoir un visa

        https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/conseils-par-pays-destination/israel-territoires-palestiniens/#entree
        Pour l’Egypte, il est bien mentionné de faire une demande de visa. Je ne sais pas si Costa va s’en occuper.

        https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/conseils-par-pays-destination/egypte/#entree

        J’aime

      2. Bonjour Martine,

        Voici les infos résumées que l’on trouve sur le site du Ministères des Affaires Etrangères en Belgique. Tous les citoyens de l’UE sont livrés à la même enseigne depuis les accords de Schengen de 1995. Dès lors, les ressortissants français et autres peuvent s’y fier :

        En espérant vous avoir aidé quelque peu et en vous souhaitant déjà une excellente croisière.

        Documents de voyage requis

        Egypte

        Carte d’identité ou passeport, d’une validité minimale de 6 mois à l’arrivée
        Visa on arrival (à l’arrivé à l’aéroport) semble encore possible. Si vous utilisez cette possibilité et si vous voyagez avec une carte d’identité, vous devez apporter deux photos.
        Visa (= minimum 7 jours avant le départ) via le site http://www.visa2egypt.gov.eg. Pour un séjour de maximum 30 jours. Emporter l’impression du visa
        Un visa n’est pas requis pour un séjour touristique de moins de 15 jours, dans les resorts de Sharm El Sheikh, Dahab, Nuweiba or Taba
        Pour d’autres voyages, passeport + un visa est à demander préalablement auprès de l’ambassade/consulat.

        Pour plus d’informations :

        https://www.visa2egypt.gov.eg

        J’aime

      3. Bonjour Brigitte,

        Nous connaissons (relativement) bien l’Egypte pour y être allé deux fois, mais il ne s’agissait pas d’une croisière Costa.
        Où se trouvera le bateau lorsque vous ferez cette excursion vers les pyramides ? C’est important car elles ne sont pas particulièrement proches de la mer. Vous aurez donc forcément un assez long trajet en car. Par ailleurs, il faut savoir que les cars ne peuvent plus – et c’est une bonne chose – se garer sur le site des pyramides. Dès lors, oui, il faudra marcher un peu. Et si vous visitez l’intérieur de l’une d’entre elles, c’est relativement éprouvant car la marche doit se faire en position courbée.
        Sachez toutefois que le jeu en vaut la chandelle, l’Egypte est un pays fascinant !

        Aimé par 1 personne

      4. Bonjour,
        Comme Liliane, nous sommes déjà allés plusieurs fois en Égypte (3 fois en croisière et une fois par un voyage organisé -Marmara à l’époque- et il y a assez longtemps).
        Nous participons à la croisière du Costa Club qui part ce 5 novembre de Marseille (et repartons le 15 avril 2023 avec celle des Fans de Costa).
        Nous n’avons connu que très récemment les excursions pour ce pays, il y en 5 en tout, toute la journée, qui démarrent donc de Port Saïd pour se terminer à Alexandrie, tout cela est maintenant et enfin bien visible sur MyCosta.
        J’ai choisi celle-ci qui prévoit Le Caire + une petite remontée du Nil (avec le repas sur le bateau) et le site des Pyramides. La prochaine fois, nous en ferons une autre …
        En Israël, nous irons visiter St Jean d’Acre, que nous ne connaissons pas encore …
        Je vous propose, si cela peut intéresser certains, de vous donner via le blog de Christelle, le plus possible de renseignements sur le déroulé sur place, une fois que je serai rentrée, le 20 novembre …
        Nous avons hâte de partir et espérons que tout se passera bien.
        Bonne soirée à toutes et à tous, Martine

        Aimé par 1 personne

      5. bonsoir,
        Je galère depuis le weekend pour obtenir une réponse de Costa concernant le visa pour l’égypte : obligatoire ? Mon conseiller de croisière a été mitigé ce matin… Je ne sais toujours pas si je dois le demander sur internet avant de partir ou bien Costa le délivrera sur le bateau… c’est urgent sachant que nous partons le 5 Novembre !….. avez-vous des précisions
        Merci d’avance
        Cordialement

        J’aime

      6. Nous nous permettrons d’ajouter au commentaire de Christelle que, compte tenu de l’instabilité récurrente de l’Egypte, il est préférable d’éviter d’y voyager par ses propres moyens, quitte à être excortés par la police touristique, ce qui n’est qu’un moindre mal.

        Aimé par 1 personne

      7. Bonjour. Réponse plus particulièrement pour Carole : j’espère qu’on aura l’occasion de se rencontrer sur le Diadema vers l’Égypte ce 5 novembre ! ainsi que Laurent (qui va y représenter Christelle qui ne peut malheureusement pas être présente sur ce voyage-ci), soit sur le bateau (qui a priori, semble assez bien rempli …) soit à l’occasion d’une excursion. Je confirme qu’aucun visa n’est nécessaire lors d’une excursion Costa, j’en ai eu l’info avérée également, car cela m’inquiétait un peu … Et je ne pense pas que beaucoup de monde descendra « en toute liberté » sur ce territoire toujours instable politiquement … Bien cordialement et bonne journée à toutes et à toutes, Martine

        Aimé par 1 personne

  3. Bonjour, C’est une bonne nouvelle, certes … mais avec le retour des cas positifs au Covid en Europe depuis la fin des vacances d’été, ce n’est pas rassurant. Est-ce la bonne solution de faire monter sur un navire plusieurs milliers de personnes, même vaccinées (et certaines depuis longtemps, donc sans doute plus trop « immunisées ») sans en savoir plus qu’une simple déclaration sur l’honneur à remplir ? Les tests sont contraignants, c’est vrai, mais permettent de faire le point avant d’embarquer. Il n’y a cependant pas de solution miracle, donc on appliquera ce nouveau protocole … et on verra bien alors ! Bonne journée à tous, Martine

    J’aime

      1. Oui, c’est sûr, mais comme je le disais précédemment, certains Pass datent de près d’un an (pour ceux qui n’ont pas encore réalisé la 4ème injection …), donc plus très à jour au niveau de l’efficacité. Mais tout cela est bien compliqué ! En sortirons-nous un jour ?

        J’aime

      2. Oui, c’est sûr …
        Mais même si c’était contraignant, le fait de savoir que chacun embarque sans être positif au Covid avait un côté sécurisant.
        Beaucoup de gens vaccinés le sont depuis fort longtemps et tout le monde n’a pas encore effectué la 4ème injection, c’est à dire que les couvertures vaccinales ont alors fortement diminué …
        Et même en faisant très attention, il n’y a pas de risque zéro.
        Bref, c’est bien compliqué.
        Mais je comprends que Costa ait eu envie d’alléger son protocole …
        J’espère seulement ne pas devenir positive au cours d’un voyage, à cause de cet allègement.
        Car la croisière serait quand même grandement gâchée si nous devons rester confinés dans une cabine sécurisée sur le bateau pendant une semaine !
        Restons optimistes toutefois … sinon on ne voyagera plus !
        Bonne soirée, Martine

        J’aime

      3. Bonjour Christelle
        Nous embarquons vendredi 14/10 sur le Costa Firenze,
        vaccinés 3 doses, je pense que nous ne devrons plus faire
        le test avant l’embarquement, si j’ai bien tout compris.
        Cordialement

        J’aime

    1. Dites vous bien que notre cohabitation avec ce virus va durer des années et que nous pouvons pas continuer à nous tester sans arrêt pour faire telle ou telle activité, et au moindre nez qui coule, on trouvera des positifs en veux tu en voilà ! Sans toutefois beaucoup de symptômes, et sans forme grave. Perso, un peu plus de 60ans, 3 doses depuis novembre 2021: COVID Omicron en janvier 2022 et COVID Omicron mais autre variant d’omicron, début septembre 2022 ! Et en plus, début février 2020, au début de l’épidémie quand on ne dépistait pas, ni vaccinait, j’ai été infectée par la souche originelle du COVID (forte fièvre, toux sèche qui a duré 3 mois, symptômes grippaux et surtout perte de goût et d’odorat brutale pendant 10 jours, symptôme dont on ne parlait pas encore !) Quant à la 4eme dose, elle n’est pas obligatoire pour l’instant, simplement recommandée… Donc cela prouve bien que l’immunité est moindre au bout de six mois… Mais que le port du masque en milieux fermés, bondés, et le lavage des mains restent nécessaire pour limiter la casse ! Donc oui il va falloir vivre avec et continuer notre vie sociale, nos activités, l’école,…. comme avant ! Car le fait d’avoir tout arrêté, a fait pas mal de dégâts sur la santé mentale et le moral des gens ! Espérant que les futurs vaccins seront plus efficaces et que comme avec la grippe, la vie ne s’arrête pas pour autant ! Et surtout aussi que des traitements, ne seront plus verrouillés au profit des seuls vaccins, car certes il faut prévenir avec des vaccins, mais aussi soigner !!! Mais là, c’est une autre histoire ! Bonne croisière à tous !

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.