Archives du mot-clé neoromantica

La Passerelle de commandement, ce lieu mystérieux…

Quel passager n’a jamais levé les yeux vers la passerelle pour tenter d’y apercevoir le Commandant? Je ne fais pas exception à la règle…

En effet, ce lieu inconnu des passagers est un lieu important puisque c’est le lieu où s’effectue la navigation mais aussi les manoeuvres d’appareillage et d’accostage.

Si vous observez la passerelle, vous remarquerez que c’est un lieu entièrement vitré qui permet l’observation sur presque 360°.

Lors de notre croisière sur le Costa NeoRomantica, nous avons eu la chance, le privilège devrais-je dire, de monter sur la passerelle.

Le Costa NeoRomantica:

passerelle1

Pendant une journée en mer, nous avions pu nous inscrire à une visite des coulisses du navire. Habituellement, on peut découvrir ces lieux en film. Ce court-métrage est proposé au théâtre et permet de voir tout ce à quoi on ne peut pas accéder.

Après les consignes de sécurité et la vérification que nous n’avions emmené ni appareil photo, ni camescope, ni même téléphone portable, nous avons pris les escaliers pour découvrir les « entrailles » du navire.

Les chanceux que nous sommes avons pu découvrir les cuisines, les cabines de l’équipage, le self de l’équipage ainsi que leur lieu de détente et la blanchisserie.

Le nombre de métiers présents sur le bateau est incroyable! On peut citer facilement le personnel dans les cuisines, les salles des machines, la sécurité etc… mais il y a aussi des métiers auxquels on s’attend moins comme tapissier d’ameublement ou menuisier par exemple.

Le clou de la visite était la visite de la passerelle et la photo-souvenir avec le Commandant.

Passerelle du Costa NeoRomantica:

passerelle2

Après avoir entraperçu la cabine du Commandant, on est entré dans la pièce mystérieuse… Il y avait quelques officiers au travail. On y a vu la barre, le transmetteur d’ordre aux machines, différentes aides à la navigation comme les radars, la table à cartes, des appareils de radiocommunication et de communication interne.

Sur le mur, étaient accrochées des plaques pour commémorer les différents ports dans lequel s’était déjà rendu le Costa NeoRomantica (ou le Costa Romantica).

On nous a également expliqué le Code international des signaux maritimes.

Une autre passerelle: celle du Costa Pacifica:

passerelle3

Nous étions très impressionnés mais ravis d’être là et de se prendre pendant quelques minutes, pour le Commandant Stubbing de « la Croisière s’amuse »!

En mer du Nord: rencontre avec la Petite Sirène

Débarqués à Copenhague, nous avons pris le métro pour nous rendre dans le centre de la ville.

Le nez en l’air, nous avons admiré les monuments comme:

le parc d’attractions des jardins de Tivoli:

copen1

l’hôtel de ville:

copen2

Mais pas de Petite Sirène…

Alors nous avons continué en direction de Christiansborg

Sur le chemin, nous avons vu cette oeuvre d’art représentant toute une famille de Danois au fond de l’eau:

copen3 copen4

Christiansborg est surnommé Borgen et il s’agit du Siège du Parlement danois même si la Famille royale occupe encore certaines parties du bâtiment:

copen5copen6

Puis, toujours en forme, nous avons atteint Nyhavn, le Canal du centre de Copenhague. Quelle beauté! Quel bonheur de longer les berges aux couleurs si chatoyantes…:

copen8 copen7

C’est dans l’une de ces maisons qu’a vécu Andersen. Peut-être peut-il nous dire si nous approchons de la Petite Sirène…

Sans réponse de sa part, nous décidons de marcher jusqu’à la résidence d’hiver de la Famille royale, Amalienborg. Le musée présente la collection des tenues de la Famille royale, un régal pour les yeux!

copen9 copen10 copen11

Mais toujours pas de Petite Sirène…

Nous poursuivons notre découverte et pénétrons dans le Parc Churchill:

copen12

Et là, près du rivage, nous l’apercevons enfin!

copen13

Du haut de son 1m25 et en bronze, elle accueille les voyageurs au port depuis 1913. Elle a l’air aussi malheureuse que dans le conte d’Andersen.

Après quelques photos, retour au navire…

copen14

Je vous recommande cette balade…en vous équipant de bonnes chaussures de marche quand même!

 

 

 

 

 

A l’intérieur du Costa NéoRomantica

Le Costa NéoRomantica est un navire magnifique qui a été rénové fin 2011. Il dispose de 789 cabines et 4 restaurants.

La décoration est raffinée et soignée.

Captureneo1

Les restaurants:

– Le restaurant Boticcelli

Captureneo8

– Le restaurant Club NéoRomantica est un restaurant que l’on choisit en option. Il est payant: il faut ajouter 25 Euro par personne.

Captureneo4 Captureneo5

Le service est extra et il y règne calme et sérénité. C’est idéal pour un dîner en amoureux!

– Le restaurant Giardino: self-service à toute heure…

Une petite faim? Pizza, pâtisserie….

Tout est succulent

Captureneo7

Les Bars:

– L’œnothèque: Je n’avais jamais vu cela auparavant, c’est très impressionnant… Vins à déguster avec modération.

Captureneo2

Captureneo3

– Le bar à chocolat pour les gourmands: chocolat chaud, chocolat froid!

Captureneo6

Le spa: il fait 4400m2, ce qui veut dire qu’il vraiment gigantesque. La piscine de balnéothérapie est géante et j’ai eu l’occasion d’y être seule une fois et j’avais l’impression d’être une princesse!

L’espace bien-être est très luxueux et on se laisse facilement tenter par des soins de beauté.

Le pont supérieur:

Captureneo9

C’est très agréable de s’allonger sur les lits de jardin de toutes formes et certains sont si larges que l’on peut s’y allonger à 2!

L’art: se promener dans les bars ou sur le pont extérieur est aussi l’occasion d’admirer les oeuvres d’art…

Captureneo11captureneo10Captureneo12

Notre croisière sur le Costa NéoRomantica reste un souvenir inoubliable et c’est avec bonheur que je parle de ce navire.