L’Archipelago, le nouveau restaurant du Costa Smeralda

Bonsoir les Fans,

Dimanche, le Costa Smeralda était à Marseille et ce fut l’occasion de nombreuses annonces. L’effervescence devait être à son comble car les annonces de la direction de Costa Croisières étaient très attendues.

Et bien, chers Fans, vous n’allez pas être déçus! Costa nous gâte et je vais commencer par vous dévoiler le nouveau concept gastronomique. Dans mon précédent post, je vous expliquais le concept du plat destination.

Aujourd’hui, Costa va plus loin et allie les compétences de trois chefs renommés pour concevoir la carte du tout nouveau restaurant, l’Archipelago.

De quoi s’agit-il?

Le concept de ce restaurant est le suivant: il s’agit de découvrir de nouvelles cultures à bord d’un navire Costa, car c’est aussi découvrir des saveurs nouvelles. Pour cette exploration gastronomique des destinations proposées dans ses circuits, la compagnie a fait confiance aux conseils avisés de trois des plus grands chefs du monde : Bruno Barbieri, Hélène Darroze et Ángel León.

Ce trio exceptionnel de chefs est parti en quête de recettes locales authentiques dans chacun des lieux visités par les navires Costa, pour ensuite les réinterpréter grâce à leur savoir-faire. Le résultat est un véritable « voyage dans le voyage », dans lequel les destinations sont racontées à travers la nourriture.

Je vous fais saliver, n’est-ce-pas? En tous cas, perso, j’ai trop hâte de la tester… 🙂

En effet, le nouveau restaurant Archipelago propose une expérience culinaire, véritablement unique, qui commence par l’invitation personnalisée que les passagers reçoivent dans leur cabine. Au cœur de cette expérience, se trouvent trois menus au choix, un pour chaque chef, qui racontent une histoire différente mais toujours axée sur le développement durable et la découverte des saveurs des destinations de la croisière.

Chaque menu est composé de 5 plats raffinés, associés à une gamme de boissons, conçus pour explorer à travers la nourriture la partie de la mer sur laquelle vous naviguez. Ils sont accompagnés d’un scénario qui emmène le convive sur le parcours qui a inspiré les chefs dans leurs créations.

Voici, par exemple, la proposition d’Hélène Darroze pour la Méditerranée orientale :

  • Poulpe rôti aux épices grecques, houmous, crème de poivre de piquillo, sauce verte
  • Soupe froide de pois à la menthe, brocciu corse, pétales de prosciutto doux, sarrasin grillé.
  • Joue de bœuf confite aux olives de Kalamata, tomates séchées, filangé de citron salé, polenta croustillante au parmesan et sa propre sauce.
  • Homard bleu cuit à basse température au beurre de crustacés, bonbons de gnocchi de pommes de terre et de chicorée, citrons confits à la marocaine, beurre blanc au poivre du Timut
  • Feuilles de pâte phyllo croustillantes au beurre de café, mousse au chocolat parfumée à lacoriandre, praliné aux amandes

Pour la Méditerranée occidentale, Bruno Barbieri a imaginé le menu suivant :

  • Courgette à la scapece à l’ail et à la menthe, beignets de Saint-Jacques et sauce aïoli
  • Graminia al torchio avec aubergines braisées, huile d’origan, friture de saucisses, poudre depecorino et œufs râpés
  • Salade de homard aux pêches acidulées, oignon de Tropea, pancotto, huile aux herbes et petits légumes au vinaigre de framboise
  • Côtelettes d’agneau au parfum de barbecue, sauce rôtie, petits légumes de vichy et truffe noire
  • Ristretto de lait au caramel dans une sauce presque brûlée, salade de framboises, menthe et balsamique

Toujours pour la Méditerranée occidentale, Ángel León a quant à lui élaboré le menu suivant :

  • Pain soufflé au plancton, beurre au plancton et notre jambon marin
  • Crème sertie d’oursins, bourgeons d’oursins assaisonnés, hollandaise de plancton et crème fraîche aux agrumes.
  • Raviolis de calamars fourrés au ragoût de calamar, bouillon de ragoût de calamar et pommes de terre
  • Riz crémeux de seiche, plancton hydraté et riz soufflé
  • Crème fouettée au biscuit, mousse de lait frais et cacao

L’Archipelago non seulement présente une proposition gastronomique exclusive, mais représente un concept totalement inédit. Les tables du restaurant sont autant d’îlots personnalisables, pour vivre une expérience culinaire plus intime au moment des repas.

Du plafond au sol, les « îles » sont délimitées par une structure en cuivre rappelant les nasses, conçue pour créer autant d’espaces chaleureux et accueillants. La chaleur du cuivre embrasse la nature blanchie et marbrée des pièces uniques de bois flotté, des installations faites de bois ramené de la mer, qui embellissent chaque île telles de véritables sculptures. Un autre élément, visuellement frappant, est l’éclairage, qui descend d’en haut, comme sur la scène d’un théâtre, pour illuminer ce spectacle célébrant le goût.

Conformément à l’engagement et aux valeurs de Costa Croisières, le restaurant Archipelago a été conçu en accordant une attention toute particulière à la question du développement durable. Les menus des chefs ont été élaborés avec soin dans le choix des matières premières, issues principalement de producteurs locaux, et dans leur traitement, pour éviter le gaspillage alimentaire.

Ce n’est pas tout! L’ameublement et le concept du restaurant font également du développement durable un élément clé. Le bois flotté qui orne les îlots a été récupéré grâce à l’action des “Gardiens de la Côte”, le programme d’éducation à l’environnement pour la sauvegarde du littoral italien soutenu par la Costa Crociere Foundation. En outre, Costa Croisières reversera une partie des recettes de chaque dîner à l’Archipelago à la Fondation Costa Croisières pour soutenir ses projets environnementaux.

Vous ne prenez pas prochainement le Costa Smeralda?

Bonne nouvelle! Le restaurant Archipelago est désormais présent sur le Costa Smeralda et sur une sélection de navires de la flotte.

Autre bonne nouvelle: Les plats destinations évoluent!

Ce sont maintenant les trois chefs qui les proposent.

Par exemple, Bruno Barbieri a imaginé un plat autour de Marseille avec en proposant une ratatouille aux boulettes de bar et sauce aïoli aux pommes de terre et autour de Mykonos avec une friselle d’orge, des tomates et du fromage avec un tartare d’espadon cuit, huile et citron. 

Hélène Darroze emmène les convives dans les rues de Lisbonne avec une brandade de morue gratinée et des pommes de terre au four avec chapelure et soppressata, et à Palma de Majorque avec un cochon de lait rôti, une purée de patates douces, des jus de fruits et une sobrassada et à La Valette avec un filet de morue grillé, des asperges vertes et une soupe de poissons de roche à la marjolaine.  Comme je serai prochainement sur le Costa Diadema et que je ferai escale à Lisbonne, j’aurai certainement la chance de pouvoir déguster ce plat destination! Promis, je vous posterai une photo 🙂

Ángel León évoque l’atmosphère de Marseille avec une version personnelle de la bouillabaisse, de Palerme avec un médaillon de jarret de porc confit, un couscous au safran à la sicilienne, et de Dubrovnik avec un tartare de langoustines marinées au vin blanc, à l’ail, au persil, aux agrumes et au poivre.

Le saviez-vous?

  • Bruno Barbieri, est un Chef italien, qui a décroché 7 étoiles au Michelin. Il a la passion des voyages et de la recherche. Il a commencé sa carrière en tant que chef cuisinier sur des bateaux de croisière, tout en parcourant le monde. Il travaille avec Costa depuis plus de 6 ans.

Barbieri propose une cuisine moderne et contemporaine, loin de tout extrémisme. Mais il y a un point sur lequel il ne transige pas : l’aspect visuel. Un plat doit être exquis mais aussi visuellement parfait. Pour Bruno Barbieri, chaque recette doit raconter une histoire, faite de voyages, d’expériences et d’influences locales.

À propos du développement durable et du projet Archipelago, Barbieri souligne :

“Dans mon travail avec Costa Croisières, nous avons toujours placé le développement durable au cœur de nos projets. La lutte contre le gaspillage alimentaire est mon objectif prioritaire depuis des années. J’ai trouvé un allié de taille avec Costa, qui m’a toujours soutenu dans l’élaboration de mes menus, du choix des matières premières à leur traitement. Nous avons toujours été en parfait accord sur cette question”.

“Pour moi, qui travaille avec Costa [Archipel] depuis tant d’années, c’est vraiment stimulant. Pouvoir accueillir dans la grande famille Costa deux grands chefs internationaux de deux pays au patrimoine si riche a été un moment de confrontation et d’enrichissement mutuel. La cuisine naît du dialogue, de la rencontre, de la contamination de l’histoire et de la culture. Et je crois que tous les trois, avec Costa, nous avons donné vie à un merveilleux projet qui représente une sorte de célébration de la cuisine comme un facteur d’union.”.

  • Hélène Darroze, Chef française titulaire de 5 étoiles Michelin (2 au Marsan à Paris, 3 au Connaught à Londres), elle représente la quatrième génération de chefs dans sa famille. Sa cuisine est à la fois simple, faite de longues préparations, et instinctive, basée sur la tradition familiale.
    Darroze est attentive au développement durable et apporte un grand soin à la sélection des matières premières, choisies en fonction de leur saisonnalité, auprès de producteurs locaux de confiance. Chaque plat raconte son histoire : le souvenir d’un voyage ou de l’enfance.

Bonus: Pixar s’est inspiré d’Hélène Darroze pour créer le personnage de Colette Tatou, la seule femme cuisinière du film d’animation Ratatouille.

À propos du développement durable et d’Archipelago, Hélène Darroze déclare :

« L’approche durable, le respect des saisons, le respect du terroir, ce sont des éléments qui font désormais complètement partie de mon travail. Avec ma famille, j’ai appris à travailler avec les produits du terroir et les produits de saison. Il n’y avait pas d’autres façons de travailler et aujourd’hui je le fais encore plus qu’avant parce que je pense que nous avons une vraie responsabilité, tout d’abord pour respecter l’équilibre naturel et environnemental, mais aussi parce qu’en tant que chefs, nous devons servir d’exemple aux autres. En ce sens, je pense que Costa partage vraiment ces valeurs avec moi.”.

“Avec Archipelago, c’est la première fois que je travaille dans un restaurant avec deux autres chefs et j’ai la chance de travailler avec deux grands chefs internationaux comme Bruno et Ángel qui ont deux cultures très différentes de la mienne, même si nous faisons le même travail et qu’au final nous communiquons le même message : faire vivre aux gens des expériences agréables. Archipelago est un restaurant unique qui combine trois univers et trois cuisines totalement différentes, dans cet espace de liberté que représente le voyage en mer. Je trouve ça formidable”.

  • Ángel León, ce chef espagnol, qui a obtenu 4 étoiles au Michelin, a remporté le prix 2019 du développement durable décerné par le Michelin. Il est connu comme le « chef de la mer », mais il est aussi un éco-chef, un techno-chef et un voyageur.
    León est un innovateur qui ne cesse de proposer des idées et des inventions, comme sa technique unique pour clarifier les bouillons grâce à des algues spéciales ou la création d’une pâte à base de plancton marin pour rehausser le goût des aliments. Il prépare des plats « lumineux », grâce à la technique de la bioluminescence.

Ángel León prend le parti de la mer, en revendiquant une haute cuisine durable, où il ennoblit des poissons moins nobles pour créer des plats surprenants.

À propos du développement durable et d’Archipelago, Ángel León déclare :

“La synergie avec Costa est claire, nous sommes deux acteurs qui aimons follement la mer, nous vivons la mer et nous devons la protéger pour l’humanité ».

« La proposition d’Archipelago est extraordinaire, tout comme la possibilité de rejoindre Bruno et Hélène, qui sont de grands chefs. Avoir plusieurs chefs différents dans un même restaurant est une opportunité formidable, et pour les passagers, la possibilité de connaître trois cuisines différentes est une grande chance”.

Bon appétit !

Je compte sur vous pour partager vos avis sur mon groupe Fans de Croisières Costa.

A très vite les Fans 🙂

NB: Petit message à destination de Costa

Si vous avez besoin d’une gourmande pour tester les plats, je suis disponible! 🙂

7 réflexions sur « L’Archipelago, le nouveau restaurant du Costa Smeralda »

  1. Bonsoir, Génial ce restaurant spécifique … avec des mets différents de ceux de d’habitude. Mais où va t il se situer sur le Navire ? Ou à la place de quel autre ? J’ai déjà pris 4 fois le Smeralda, et je compte bien continuer, ainsi que connaître le Toscana son jumeau dès mars prochain (et un tel restaurant sera t il également sur ce nouveau bateau ?). Merci et bonne soirée … PS : sur le Firenze la semaine dernière, nous avons goûté les plats proposés de M. Barbieri … très bons !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.