Publication Du Rapport Developpement Durable de Costa

Costa publie son Rapport Développement Durable 2019, illustrant sa stratégie pour le développement durable et l’innovation, conformément aux principes de l’Agenda 2030 des Nations Unies.

Trois piliers sont au cœur de la stratégie de développement durable de Costa Croisières : Minimiser l’impact environnemental  – Collaborer avec les communautés locales – Promouvoir des modèles durables, responsables et partagés.

Le rapport de développement durable 2019, intitulé « Construire l’avenir ensemble » présente ses projets et résultats concrets en matière de développement durable, conformément aux objectifs de développement durable de l’agenda 2030 défini par les Nations Unies visant à promouvoir un développement responsable au niveau mondial.

Ce document, qui en est aujourd’hui à sa 14e édition, présente la stratégie de développement durable et le plan directeur de Costa Croisières, en mettant l’accent sur les principaux projets et résultats obtenus en 2019 avec un double objectif : atténuer les effets négatifs de son activité et mettre en œuvre des solutions concrètes afin de créer de la valeur pour les clients, les employés, les fournisseurs et les communautés locales.

« La publication de notre rapport sur le développement durable intervient au moment très particulier de la reprise progressive, responsable et sûre de nos activités après une longue pause. C’est à la fois pour nous l’occasion de présenter nos projets concrets et les résultats obtenus en 2019, mais aussi de confirmer que nous renouvelons plus que jamais notre engagement en matière de tourisme durable. Nous souhaitons poursuivre sur cette voie dans les années à venir, en travaillant en étroite collaboration et en toute transparence avec toutes les parties prenantes », a déclaré Michael Thamm, PDG du Groupe Costa et de Carnival Asie.

Costa a obtenu des résultats significatifs en 2019 en ce qui concerne la décarbonisation et la réduction des émissions : engagée à réduire les émissions de CO2 de 40 % d’ici 2020, et avec 10 ans d’avance sur les objectifs fixés par l’OMI, l’entreprise avait déjà atteint en 2019 une réduction de 40 % par rapport à 2008.

L’arrivée du Costa Smeralda, le navire amiral inauguré en 2019 et le premier navire de la flotte à être alimenté au GNL, a représenté une étape fondamentale vers la réduction des émissions et sera bientôt suivi, en 2021, par son navire jumeau, le Costa Toscana, un autre témoignage concret de l’engagement de Costa en faveur du développement durable.

Avec comme objectif la croisière zéro émission, le Groupe Costa développe des études sur les nouvelles technologies alternatives durables. Des tests sont en cours sur l’utilisation de l’énergie lorsque les navires sont à quai, en synergie avec les ports et la société recherche des partenariats public-privé pour construire l’infrastructure nécessaire au système, car 50 % de la flotte Costa sera prête à utiliser l’énergie à quai d’ici la fin de 2020.

Les investissements réalisés sur des navires nouvelle génération et pour accroître l’efficacité de la flotte existante, sont en accord avec l’objectif de la compagnie de faire des navires de véritables « Smart City » ou « villes intelligentes ». Cela a conduit au développement de projets d’économie circulaire à bord, une vigilance à la réduction de toutes les catégories de déchets mais aussi du gaspillage alimentaire, de l’eau et de l’énergie.

Costa a entrepris un certain nombre d’actions visant à réduire de manière significative l’utilisation du plastique (-50 tonnes par an) et à éliminer les produits jetables. Par exemple, la production d’eau à bord a progressivement augmenté (76,29%) et a atteint 100% à bord du Costa Smeralda.

Par ailleurs, l’entreprise est activement engagée dans la lutte contre le gaspillage alimentaire et s’est fixé comme objectif de réduire le gaspillage alimentaire de 50 % d’ici 2020, soit 10 ans avant l’agenda 2030 des Nations unies, tout en encourageant une consommation responsable à bord.

A retenir !

ELEMENTS CLÉS DU RAPPORT DÉVELOPPEMENT DURABLE 2019 DE COSTA CROISIÈRES :

Les piliers de la stratégie de Costa Croisières et les principaux points abordés dans son rapport sur le développement durable sont les suivants : la minimisation de l’impact environnemental ; un travail collaboratif avec les communautés locales ; la promotion de modèles durables, responsables et partagés.

  • Costa annonce une réduction des émissions de CO2 de -8,06 % par rapport à l’année précédente, confirmant son engagement (et celui de Carnival) à atteindre une réduction de 40 % des émissions de CO2 de la flotte d’ici 2020, soit environ 10 ans avant l’objectif fixé par l’Organisation Maritime Internationale. L’arrivée du premier navire alimenté au GNL, le Costa Smeralda en 2019, sera suivie par un deuxième navire GNL en 2021 : le Costa Toscana.
  • Engagements et signatures d’accords de protection de l’environnement, tels que le protocole d’application de l’ESI (Environmental Ship Index) et l’adoption de la Charte Bleue avec le port de Marseille ou encore Bleu de Gênes promu conjointement par les capitaineries des ports de Gênes et de Savone, ainsi que le Pavillon Bleu avec le port de La Spezia.
  • Mise en place de projets d’économie circulaire, tels que la chaîne d’approvisionnement courte pour le recyclage du verre jeté à bord, qui est recyclé et renvoyé au navire sous la forme d’objets que tout le monde peut voir et utiliser, à savoir les bouteilles d’huile d’olive dans les restaurants de Costa.
  • 100 % des déchets triés par flux, et une réduction substantielle de l’utilisation du plastique et la suppression totale des emballages en plastique à usage unique, soit 50 tonnes de déchets en moins chaque année ;
  • Réduction de la quantité d’eau gaspillée lors des opérations maritimes et augmentation progressive de la proportion produite directement à bord, qui s’élève à 76,29% en 2019 (soit une augmentation de 13% d’une année sur l’autre), et campagnes de promotion d’une utilisation responsable de l’eau à bord, appelées Stop the Drop, pour parvenir à une réduction de la consommation par « habitant » à bord.
  • L’accent est mis sur la valeur de la nourriture et la promotion d’une consommation responsable auprès de l’équipage et des passagers, avec le programme « 4GOODFOOD » et la campagne de sensibilisation des passagers « Taste don’t waste« , visant à atteindre l’objectif ambitieux de réduire de moitié le gaspillage de nourriture à bord des navires de Costa d’ici 2020, soit dix ans avant l’échéance fixée par l’agenda 2030 des Nations Unies.
  • En 2019, la société a fourni à ses employés plus de 1 200 000 heures de formation et a également renforcé ses politiques de bien-être des employés avec, par exemple, des incitations au congé parental pour les deux parents et au travail flexible, avec un total de 162 000 heures de travail flexible au cours de l’année ;
  • Le programme de volontariat des employés de Costa (160 heures en 2019) favorise l’enrichissement personnel et la consolidation d’équipe tout en réalisant des projets bénéfiques pour les communautés locales concernées.
  • L’implication de jeunes passagers dans des jeux éducatifs et des projets véhiculant des messages positifs, comme le programme Kinder Joy of Moving, impliquant plus de 52 000 enfants âgés de 3 à 11 ans et leurs familles, qui ont participé en 2019 à des activités de promotion d’un mode de vie plus sain.
  • Les projets innovants tels que le Costa Adagio Tours : ce projet, une première dans le secteur des croisières, est spécialement conçu pour les personnes handicapées et les autres clients qui préfèrent les excursions à un rythme plus tranquille – les circuits ont été conçus conjointement par la Fondation Costa Crociere et l’Association Italienne Sclerosi Multipla (AISM) ;
  • Présentation de nouvelles façons écologiques de découvrir des destinations, comme l’Urban Nordic Walking Tour, une sorte de trekking urbain, et validation du partage des responsabilités en participant à des projets comme #EnjoyRespectVenezia, une campagne de sensibilisation lancée par la ville de Venise afin de promouvoir un tourisme responsable, d’améliorer la gestion des visiteurs et de suggérer des itinéraires alternatifs pour découvrir les trésors cachés de cette ville emblématique. De même, la société a contribué à faire connaître le programme « Fjord Ranger », un projet éducatif destiné aux visiteurs du site du patrimoine mondial de l’UNESCO Geirangerfjord (Norvège), qui vise à protéger et à préserver le patrimoine naturel délicat du fjord et à assurer le développement durable du site.
  • La Fondation Costa Croisières complète l’engagement social de l’entreprise avec 100% des dons investis dans plus de 28 projets de soutien environnemental et communautaire pour près de 30.000 bénéficiaires.

A bientôt à bord les Fans!

Un avis? Une question sur votre future croisière?

Laissez-moi un commentaire et rejoignez mon groupe Facebook Fans de Croisières Costa. Et suivez l’actualité de Costa en vous abonnant à ma page Facebook Fan de Croisières.

Vous pouvez également me joindre par mail

fandecroisieres@orange.fr

Pour bien préparer votre future croisière, je vous recommande la lecture de mon guide d’astuces. Il est disponible sur Amazon et peut être lu sur liseuse, tablette et ordinateur.

3 réflexions sur « Publication Du Rapport Developpement Durable de Costa »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.