Le Frederico C de Costa Croisières

Bonsoir les Fans,

« Un jour, un navire de la flotte de Costa Croisières » continue!

Vous connaissez à présent l’Anna C, ou encore le Franca C! Et bien, découvrons aujourd’hui un autre navire…

En 1957, la compagnie Costa Croisières commande la construction d’un navire destiné exclusivement au transport de passagers. C’est une grande première! Le nouveau navire, baptisé le Frederico C est lancé en mars 1958. Il a pour itinéraire Gênes – Rio de Janeiro / Buenos Aires.

En 1966, il effectue des croisières au départ de Gênes ou de la Floride. Pour permettre aux passagers de profiter encore plus de ce mode de vacances, il sera rénové en 1968.

Copyright: Collezione Ruben de Pascale

Costa Croisières se sépare de ce paquebot en 1983. Ce navire est acquis par plusieurs autres compagnies qui font tour à tour faillite.  La dernière à acquérir le navire est la Venture Cruises qui l’achète en décembre 2000. Ils décident de le rénover. Pour ce faire, le navire, maintenant rebaptisé, SeaBreeze I, qui était basé à Halifax doit rejoindre Charleston. Mais il sombre sur le trajet entre Halifax et Charleston au large du Cap Charles sur la côte de la Caroline du Nord et de la Virginie. Les 34 membres d’équipage qui se trouvaient à bord ont été secourus.

A demain pour un autre navire! 🙂

Abonnez-vous pour ne manquer aucun de mes prochains posts  🙂

Un avis? Une question sur votre future croisière?

Laissez-moi un commentaire et rejoignez mon groupe Facebook Fans de Croisières Costa. Et suivez l’actualité de Costa en vous abonnant à ma page Facebook Fan de Croisières.

Vous pouvez également me joindre par mail:

fandecroisieres@orange.fr

Pour bien préparer votre future croisière, je vous recommande la lecture de mon guide d’astuces. Il est disponible sur Amazon et peut être lu sur liseuse, tablette et ordinateur.

 

8 réflexions sur « Le Frederico C de Costa Croisières »

    1. Bonjour Eric, jusqu’à la fin des années 50, les repas à bord dépendaient de la classe que vous aviez choisie. En première classe, les restaurants étaient très chic avec argenterie et plats préparés par des grands chefs. En seconde classe, le niveau de gamme était moins élevé. Quant à la troisième classe, on leur servait des plats simples.

      J'aime

    2. À partir des années 60, le tourisme de croisière a commencé à se développer et progressivement, la quantité a pris le pas sur la qualité. En effet, les compagnies ont vu arriver des clients de classe moyenne et la première classe a été abandonnée sur certains navires.

      J'aime

    3. Je ne connais pas les tarifs d’une cabine à l’époque. Mais seules les personnes les plus riches pouvaient se permettre le luxe de s’offrir une croisière. La croisière s’est progressivement démocratisée lorsqu’elle a commencé à être utilisée pour aller d’un point À à un point B. Bonne journée

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.