Dimanche 29 décembre: Premiers pas à bord du Costa Smeralda

Bonjour les Fans,

Nous l’attendions depuis si longtemps… Et enfin nous avons pu l’apercevoir! Qui donc? Le Costa Smeralda bien sûr! On n’y croit pas, mais si nous l’avons enfin devant nos yeux. Vous devez vous douter que les articles à venir vont lui faire honneur. Dans ce premier article, je vais vous raconter notre embarquement…

Partis la veille en voiture, le long trajet n’avait pas été trop pesant. Certes, le train aurait été plus confortable. Mais les grévistes en avaient décidé autrement. Alors, à 5 dans notre Renault Captur, on ne pouvait chanter que la célèbre chanson « Ah qu’est-ce qu’on est serré au fond de cette boîte… »

Après près de 11OO km, nous sommes arrivés à Marseille à 5h30 du matin. Même le port est encore fermé à cette heure-là! Après un peu de repos, on nous autorise à entrer dans le port à 7h. Le Smeralda est visible au loin. Alors, nous négocions pour obtenir l’autorisation d’aller filmer son arrivée.

L’officier de port, très compréhensive, nous donne ce privilège et on en prend plein les yeux. Je savais qu’il était grand. Mais le voir entrer est plus impressionnant que ce que j’imaginais encore…

Le jour se lève peu à peu et les lumières laissent la place à des reflets bleutés sur la coque. Il est majestueux.

Il ne vient pas s’amarrer au Terminal A comme c’était le cas du Diadema par exemple. Non, les manoeuvres l’amènent au Terminal B. Des boots spéciaux ont été fraichement installés, pour assurer une totale sécurité. Le docker nous explique que les boots classiques ne sont pas suffisants pour le Smeralda. Je n’en suis pas étonnée.

Il n’est que 8h et nous allons encore devoir patienter avant d’embarquer. Mais, le temps passe vite car on le scrute sous tous les angles.

Retrouvez mes stories sur Instagram:

Vous avez vu? Aucune fumée ne sort de la cheminée!

En effet, comme vous le savez, le Smeralda est propulsé au GNL (gaz naturel liquéfié). L’utilisation du GNL représente une avancée majeure en matière d’innovation responsable et de protection de l’environnement. Cette technologie assure une qualité de l’air améliorée grâce à l’élimination quasi- totale des émissions de dioxyde de soufre (zéro émission) et des particules fines (réduction de 95 à 100 %). Le GNL réduit aussi de manière significative les émissions d’oxyde d’azote (réduction directe de 85 %) et de CO2 (jusqu’à 20 % de réduction).

Rappelons les propos de Neil Palomba, PDG de Costa Crociere:

« Avec la mise en service du Costa Smeralda, l’utilisation du GNL est en train de devenir une réalité dans l’industrie des croisières. Nous agissons de manière éco-responsable en ouvrant une nouvelle voie qui va tout changer : le GNL assure une réduction significative de notre impact environnemental sans compromettre les aspects liés à la sécurité, qui sont pour nous une priorité essentielle. Le Groupe Costa a été le premier à croire en cette nouvelle technologie et à investir dans la construction de cinq nouveaux navires propulsés au GNL, dans le cadre de son leadership en matière de tourisme durable. Trois de ces navires, dont le Costa Smeralda, feront régulièrement escale à Marseille, contribuant ainsi au développement durable de ce port qui se trouve au centre de nos opérations en Méditerranée. . Le Costa Smeralda est également un produit innovant en soi. L’hospitalité italienne reste bien entendu un élément fondamental et distinctif de notre marque, capable de séduire et d’enthousiasmer les nouveaux passagers comme les plus aguerris. »

A 12h, on apprend que l’on peut déposer nos valises au comptoir d’enregistrement. Et bonne nouvelle, nous allons pouvoir monter à bord à 12h30.  Le Terminal B est décoré aux couleurs du Smeralda 🙂

Grâce au numéro 1 (merci le statut de Perla Diamante), nous sommes à bord très vite.

Spécificité du port de Marseille, nous arrivons au Pont 3. A Barcelone ou à Savone par exemple, l’embarquement se fait directement au Pont 6, soit au niveau du Colosseo.

Nous sommes guidés vers le Pont 8 pour déjeuner au Buffet des Saveurs. Quelle splendeur! On n’a pas l’impression d’être au buffet, tant tout est joliment décoré. C’est lumineux, chaleureux et surtout ce n’est pas un self, comme sur les autres navires. Nous y retrouvons Laurentius, un de nos serveurs au restaurant-club du Magica en 2018.

Je vous expliquerai le fonctionnement des buffets et restaurants dans un prochain post.

A 13h30, on nous annonce que les cabines sont prêtes. Comme il n’y a eu que peu de photos. Nous attendons avec hâte ce moment. Les cabines sont très modernes et le style est très épuré. Nous sommes emballés par ce que nous découvrons.

Le reste de l’après-midi est consacré à l’installation en cabine, une balade dans le navire (je vous promets que votre application santé sera très fière de vous, on dépasse allègrement les 10 000 pas par jour:) ), un verre (ou deux?) au bar.

A 16h15, nous nous rendons au Théâtre pour participer à l’exercice de sécurité obligatoire.

A 17h, au revoir Marseille! Le départ se fait avec si peu de vibrations que si je n’étais pas sur mon balcon en train d’admirer le paysage, je ne saurais même pas que nous avons appareillé.

Pour le dîner, nous sommes au premier service du Bellavista. C’est le restaurant dédié aux passagers Perla Diamante. Notre serveur Georges est souriant et attentionné.

C’est parti pour une semaine de rêve à bord du #SensationalSmeralda

Abonnez-vous pour ne manquer aucun de mes prochains posts sur le Smeralda 🙂

Un avis? Une question sur votre future croisière?

Laissez-moi un commentaire et rejoignez mon groupe Facebook Fans de Croisières Costa. Et suivez l’actualité de Costa en vous abonnant à ma page Facebook Fan de Croisières.

Vous pouvez également me joindre par mail:

fandecroisieres@orange.fr

Pour bien préparer votre future croisière, je vous recommande la lecture de mon guide d’astuces. Il est disponible sur Amazon et peut être lu sur liseuse, tablette et ordinateur.

 

17 réflexions sur « Dimanche 29 décembre: Premiers pas à bord du Costa Smeralda »

  1. Merci tout plein Christelle pour ce premier volet à bord du Costa Smeralda ! Mon embarquement avec ma petite famille sur ce navire n’aura lieu qu’en juillet mais je suis déjà à l’affût de toute photo, vidéo et conseil… Cela me permet de me réjouir et de bien préparer ma croisière.
    Céline, une nouvelle (mais déjà assidue) fan de costa

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Fabrice, ne pas lire c’est arriver avec des yeux neufs. Mais lire c’est permettre de préparer la croisière et de faire monter l’envie d’être à bord 😊

      J'aime

Répondre à Christelle Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.