La Passerelle de commandement, ce lieu mystérieux…

Quel passager n’a jamais levé les yeux vers la passerelle pour tenter d’y apercevoir le Commandant? Je ne fais pas exception à la règle…

En effet, ce lieu inconnu des passagers est un lieu important puisque c’est le lieu où s’effectue la navigation mais aussi les manoeuvres d’appareillage et d’accostage.

Si vous observez la passerelle, vous remarquerez que c’est un lieu entièrement vitré qui permet l’observation sur presque 360°.

Lors de notre croisière sur le Costa NeoRomantica, nous avons eu la chance, le privilège devrais-je dire, de monter sur la passerelle.

Le Costa NeoRomantica:

passerelle1

Pendant une journée en mer, nous avions pu nous inscrire à une visite des coulisses du navire. Habituellement, on peut découvrir ces lieux en film. Ce court-métrage est proposé au théâtre et permet de voir tout ce à quoi on ne peut pas accéder.

Après les consignes de sécurité et la vérification que nous n’avions emmené ni appareil photo, ni camescope, ni même téléphone portable, nous avons pris les escaliers pour découvrir les « entrailles » du navire.

Les chanceux que nous sommes avons pu découvrir les cuisines, les cabines de l’équipage, le self de l’équipage ainsi que leur lieu de détente et la blanchisserie.

Le nombre de métiers présents sur le bateau est incroyable! On peut citer facilement le personnel dans les cuisines, les salles des machines, la sécurité etc… mais il y a aussi des métiers auxquels on s’attend moins comme tapissier d’ameublement ou menuisier par exemple.

Le clou de la visite était la visite de la passerelle et la photo-souvenir avec le Commandant.

Passerelle du Costa NeoRomantica:

passerelle2

Après avoir entraperçu la cabine du Commandant, on est entré dans la pièce mystérieuse… Il y avait quelques officiers au travail. On y a vu la barre, le transmetteur d’ordre aux machines, différentes aides à la navigation comme les radars, la table à cartes, des appareils de radiocommunication et de communication interne.

Sur le mur, étaient accrochées des plaques pour commémorer les différents ports dans lequel s’était déjà rendu le Costa NeoRomantica (ou le Costa Romantica).

On nous a également expliqué le Code international des signaux maritimes.

Une autre passerelle: celle du Costa Pacifica:

passerelle3

Nous étions très impressionnés mais ravis d’être là et de se prendre pendant quelques minutes, pour le Commandant Stubbing de « la Croisière s’amuse »!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.